DIVERTISSEMENT
03/01/2018 15:01 EST | Actualisé 03/01/2018 15:02 EST

Le «Bye Bye» cartonne encore à Radio-Canada

Les cotes d'écoute ont été meilleures que l'an dernier.

Radio-Canada

Les Québécois tiennent visiblement beaucoup à leur soirée télé radio-canadienne du 31 décembre, comme en font foi les cotes d'écoute préliminaires des émissions de fin d'année dévoilées par la firme Numéris, mardi.

Dimanche, 3 017 000 téléspectateurs étaient au rendez-vous devant le Bye Bye 2017, un nombre qui ne tient pas compte de la rediffusion du lendemain, des enregistrements et des autres visionnements en différé.

Le résultat est à la hausse par rapport à l'an dernier, alors que 2 997 000 personnes avaient regardé le Bye Bye en direct. On n'a toutefois pas encore dépassé le record historique établi en 2015, alors que 3 037 000 curieux avaient dévoré les pitreries de Louis Morissette, Hélène Bourgeois-Leclerc, Pierre Brassard, Patrice L'Écuyer, Véronique Claveau et Laurent Paquin à leur toute première présentation.

Les autres rétrospectives et rassemblements d'adieux à 2017 ont également cartonné. En direct de l'univers du Jour de l'An a ému 1 033 000 nostalgiques (versus 1 155 000 en 2016), À l'année prochaine en a fait rire 1 017 000 (contre 763 000 en 2016), Infoman 2017 a déridé 2 047 000 inconditionnels (devant 1 730 000 en 2016) et les Coulisses du Bye Bye en ont captivé 1 134 000 (comparativement à 1 322 000 en 2016).

Tous ces chiffres seront assurément rehaussés lorsque seront rendues publiques les données confirmées, dans quelques jours.

Radio-Canada a également indiqué, mardi, que les deux sketchs du Bye Bye 2017 les plus populaires sur Facebook ont été les parodies du clip de Despacito et la saynète se moquant de Céline Dion, les deux extraits ayant rejoint plus de 400 000 internautes.

Il y a d'ailleurs longtemps qu'un Bye Bye n'avait fait autant l'unanimité auprès des critiques, la revue concoctée par Simon-Olivier Fecteau, le producteur Guillaume Lespérance et les comédiens Marc Labrèche, Anne Dorval, Pierre Brassard, Patrice L'Écuyer et Véronique Claveau ne s'étant attiré pratiquement que des commentaires élogieux dans les derniers jours.

À voir également:

Bye bye 2017