NOUVELLES
24/12/2017 10:29 EST | Actualisé 24/12/2017 10:29 EST

Une violoniste veut retrouver son instrument pour Noël

C'est une grosse perte pour Marie-Claude Massé.

geckophotos via Getty Images

La musicienne Marie-Claude Massé s'est fait voler son violon le 14 novembre dernier dans son appartement du quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal. Les voleurs se sont aussi emparés de d'autres objets, dont son ordinateur, mais c'est l'instrument que tient le plus à coeur la violoniste.

Le même jour, son amie Beatrice Cardin a publié un message sur Facebook pour retrouver le violon. Il s'agit d'un Gemunder fabriqué à Philadelphie vers 1875. Il y avait également trois archets dans la boîte rectangulaire brune, recouverte d'une housse hivernale noire.

Selon une entrevue qu'a accordée Massé à Radio-Canada, le violon était une possession très sentimentale. La violoniste l'avait acheté avec l'héritage de sa mère, aussi violoniste, en 2009 après un an et demi de magasinage.

Mme Massé demande à ce que l'instrument volé soit rapporté au magasin Terre à soi sur la rue Ontario, et assure qu'on ne posera aucune question.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a ouvert une enquête pour retrouver l'instrument. Toute personne qui verrait le violon est encouragée à communiquer avec la police. Mme Massé offre aussi une récompense pour son violon.

Pour l'instant, la violoniste emprunte le violon d'un ami mais ce n'est pas la même chose, selon elle. «C'est sûr que c'est un bon instrument, mais je ne retrouve pas le plaisir de jouer. Je n'arrive pas à m'exprimer comme je veux. Je n'arrive pas à bien exprimer les intentions», admet-elle à Radio-Canada.

Les gens qui ont des informations par rapport au violon volé sont invités à écrire un courriel à violonvole514@gmail.com ou de communiquer avec Info-Crime au (514) 393-1133.