DIVERTISSEMENT
14/12/2017 08:33 EST | Actualisé 14/12/2017 08:37 EST

De faux Lego nazis en vente sur Amazon

Pas le genre de jouets qu'on veut retrouver sous le sapin...

Twitter

Quelle ne fut pas la surprise de ce père de famille allemand lorsqu'il a découvert, sur Amazon, des Lego habillés en nazis. Alors que Manuel Hegel recherchait sur le site marchand des cadeaux de Noël pour sa famille, il est tombé sur plusieurs ensembles de petites figurines jaunes, à l'effigie de soldats de la Seconde Guerre mondiale, toutes affublées de symboles Nazi sur leurs tenues et leurs casques.

Il s'agit en réalité d'un revendeur de Francfort, Modbrix, qui profite de la plateforme Marketplace d'Amazon pour vendre de fausses figurines de la marque danoise. Ces revendeurs sont indépendants et peuvent donc vendre des produits neufs ou de seconde main comme bon leur semble.

Ici, la ressemblance avec les Lego originaux est très troublantes. Le commerçant a même, par endroit, utilisé le nom «Lego» dans le titre de ses articles. De plus, les figurines proposées portent des noms aux consonances très germaniques comme Heinz ou Wolfgang et sont recommandés à des enfants dès l'âge de sept ans, comme de vrais jouets.

Comme on peut le voir sur des impressions d'écran, la gamme de produits est très développées. Des officiers aux soldats en passant par l'équipe médicale, les amateurs de Lego peuvent recréer une véritable petite Wehrmacht.

Choqué, le père de famille a décidé de mettre en ligne sur Change.org une pétition contre le revendeur et Amazon. À ce jour, près de 1500 personnes l'ont signée.

Pour Manuel Hegel, ces figurines représentent l'un des régimes les plus inhumains de l'Histoire, des valeurs qui ne correspondent en rien à celles de Lego : «Alors qu'ils jouent avec ces figurines, les enfants acceptent inconsciemment leurs uniformes et leurs armes... comme si c'était normal. Et c'est potentiellement extrêmement dangereux pour eux», écrit-il.

Il appelle aussi Lego et Amazon à engager des mesures légales contre le revendeur de ces figurines frauduleuses.

La marque danoise a d'ores et déjà pris les devants et a déclaré qu'elle condamnait le créateur de ces figurines : «Ce produit n'est pas un produit de la marque Lego. Nous nous dissocions complètement de tels produits et des modifications qui ont pu être apportées, car ils sont contradictoires aux valeurs du groupe Lego. La marque n'aurait jamais produit ni autorisé ce genre de figurines», explique la porte-parole Martina Stein.

La majorité des produits incriminés a depuis été supprimée de la page de Modbrix, mais un paquet de figurines nazies subsistent. Il s'agit d'un ensemble de plus de 300 pièces dont huit officiers de la Wehrmacht. On reconnaît facilement le symbole nazi sur certaines casquettes.

Amazon/Capture d'écran

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À voir également :