BIEN-ÊTRE
13/12/2017 11:56 EST | Actualisé 13/12/2017 12:06 EST

Les tenues les plus osées de Céline Dion en 2017

Il y a aussi eu ce cliché d'elle totalement nue partagé sur Instagram.

Steve Marcus / Reuters

2017 est clairement l'année des tenues les plus osées et aussi les plus éclatées de Céline Dion.

Fini les looks sages, la star veut s'amuser, s'émanciper et s'assumer pleinement. En commençant par le mois de juillet qui fut synonyme de séances photo avec la référence mode mondiale le fameux Vogue magazine. Le titre a immortalisé diva sous toutes les coutures et l'a même filmée au cours d'une vidéo qui nous a d'ailleurs laissé penser que Céline ferait la couverture du célèbre magazine version américaine. Ce ne fut pas le cas...

Retour sur ces clichés qui ont fait couler beaucoup d'encre.

Cette robe épaules surdimensionnées, décolleté plongeant, Céline Dion se dévoile avec chic aux Billboard Music Awards.

Publié le 11 juillet dernier, ce cliché en dit long sur Céline Dion et son styliste Law Roach. Beaucoup de complicité émane de cette photo qui nous donne à voir la chanteuse habillée en Dsquared², jean troué et haut manches ballons, talons aiguilles. Le styliste américain a participé à changer l'image de la star qui lui fait une totale confiance.

L'épisode du Vogue américain qui a non seulement partagé de nombreux clichés de la chanteuse et fimé cette vidéo nous a donné à penser que la star allait faire la une du très attendu numéro de rentrée en septembre, ce ne fut pas le cas. Mais pendant la semaine de la haute couture en juillet à Paris, Céline Dion était partout.

Et d'abord en tenue d'Ève

Oui, Céline Dion nue, totalement, il fallait oser! Et la toile s'est enflammée (re)tombant en amour la star.

Here's a little naked fact to ponder while Celine Dion changes looks between shows: for the past five years she has worn haute couture near exclusively for her own performances (in Las Vegas and on her current "mini-tour" of Europe). She performs a minimum two hours a night, five or six nights a week, dancing and curtseying and generally gesticulating sans abandon, in handmade, hand-beaded delicacies designed solely to walk a catwalk or a carpet (and often with handlers). For Celine's orders, the houses send teams to Nevada for typically three fittings, before the garments are ultimately finished in her local, private atelier. Armani Prive, Schiaparelli, Giambattista Valli, Versace...only a partial list. Everyone, basically. In Vegas, Velcro panels are added to allow for her ribcage to expand or for a quick outfit change. Micro straps of elasticized chiffon prevent a slit from becoming a sloppy situation mid-squat. Shoes—always heels, never platforms—are ordered one size smaller (she is normally a 38) and refitted with metal shanks. Says Celine, "We have to make haute couture industrial." And, more enigmatically: "The clothes follow me; I do not follow the clothes." Which is to say: the haute couture, with all its fragility and handcraft, has to perform professionally for Ms. Dion. And privately as well. Years ago, Celine bought a classic little black dress from the Christian Dior atelier when the house was overseen by John Galliano. It is simple, falling to mid calf, and narrow as can be with just a hint of stretch. It requires a minimum of jewelry, a statement bracelet or perhaps one of the major diamond rings she designed with her late husband Rene Angelil: two pear cuts set in a wide pave band, or two hearts of diamond and emerald abstractly interlocking, on a cushion of yet more diamonds. This LBD forces you to walk one foot in front of the other. This is a dress Celine knows well and clearly loves, the simplest evocation of the private luxury of couture and the total antithesis of the red carpet hoopla that attends the union of fashion and celebrity. It is also the dress she wore to Rene's funeral. #CelineTakesCouture Photo by @sophfei.

A post shared by Vogue (@voguemagazine) on

Cette photo n'a été que le début d'une série que le titre a partagé jusqu'à cette vidéo dans laquelle la diva s'éclate. Après tout la mode, c'est que du FUN!

Parmi les tenues qui ont frappé les esprits, celle-ci, mais pas pour les bonnes raisons. En pleine semaine haute couture à Paris en juillet, Céline se fait remarquer chapeau, lunettes et total look blanc, mais ce n'est pas sa meilleure réussite. Parfois trop, c'est comme pas assez...

NurPhoto via Getty Images

Autre tournant marquant de cette année, ce fut sans conteste la visite de Céline Dion chez Brown's à Montréal pour le dévoilement de sa ligne de sacs. Une visite qui a déchaîné les foules. Elle affiche une robe d'un rose éclatant, les cheveux tirés en arrière, elle est épanouie.

En septembre, sur scène, robe Versace, elle dévoile ses jambes longilignes, silhouette statuesque. Comme elle nous confiait en septembere dernier:

« J'ai pris le temps de laisser partir mon mari en paix. Je vais bientôt avoir 50 ans soit le nouveau 25 ans (rires)... René faisait tout. Maintenant on s'assoit, on discute avec l'équipe, et c'est moi le BOSS! » Céline Dion

Une année riche en émotions qui pourrait aussi se résumer à beaucoup de couleurs et de fleurs! En voici un exemple marquant à la fois doux et romantique.

Une fleur parmi les fleurs...!

À VOIR AUSSI