NOUVELLES
08/12/2017 14:27 EST | Actualisé 08/12/2017 14:56 EST

Gel de taxes à Longueuil

À Montréal, le budget sera présenté au retour des Fêtes.

shutterstock

Les propriétaires de maisons unifamiliales à Longueuil ne paieront pas un sou de plus que l'an dernier, selon le budget présenté aujourd'hui par la mairesse Sylvie Parent. À la condition que l'opposition l'entérine.

La mairesse a présenté un budget totalisant 412 M$, une augmentation de 2,6% par rapport à l'an dernier. Près de la moitié de cette augmentation proviendrait du développement immobilier, qui bat des records à Longueuil. L'autre moitié proviendrait de la tarification des services rendus et des autres sources de revenus.

Les propriétaires actuels n'auront donc pas à absorber les dépenses additionnelles avec leur compte de taxes.

«Voilà la signature de mon administration: une gestion serrée des dépenses courantes, et des investissements majeurs dans la qualité de vie de nos citoyens pour les prochaines années. Ce premier budget se veut le reflet de nos ambitions collectives. Il tient compte du pouls des citoyens et respecte aussi leur capacité de payer», affirme Mme Parent.

Le budget de l'opposition

Le parti de Mme Parent, Action Longueuil, avait pourtant qualifié d'irresponsable l'idée d'un gel lors de la récente campagne électorale. Elle préférait une augmentation de 1%.

«Quand on promet un gel, on n'a plus de marge de manoeuvre, souligne Mme Parent. Qu'est-ce qu'on fait s'il y a un gros imprévu? Avec l'expérience que j'ai dans le monde municipal, je peux faire des promesses réalistes et réalisables», affirmait-elle en juillet.

Le principal parti d'opposition, Longueuil Citoyen, estime que ce budget est le sien. Grâce à une majorité de sièges au conseil municipal, obtenue grâce à une collaboration avec Option Longueuil, le parti a nommé un des siens à quatre des cinq postes à la commission du budget.

C'est d'ailleurs le chef de l'opposition, Xavier Léger, qui préside la commission.

À Montréal, le budget sera présenté au retour des Fêtes.

À voir aussi: