DIVERTISSEMENT

Kaytranada, Bonobo et Petit Biscuit à Igloofest 2018

De la bonne musique pour réchauffer la foule!

07/12/2017 09:39 EST | Actualisé 07/12/2017 09:39 EST

Pour réchauffer les longues nuits d'hiver, les Montréalais peuvent compter sur la programmation d'Igloofest dont la 12e édition réunit à nouveau plusieurs artistes phares de la musique électronique. Du 18 janvier au 3 février 2018, la scène du festival accueillera, entre autres, Kaytranada, Bonobo et Petit Biscuit.

Déjà annoncé par les organisateurs en novembre dernier, le Québécois d'origine haïtienne Kaytranada (lauréat en 2017 du Juno du meilleur album électronique avec 99,9 %) viendra ouvrir le bal pour un concert que l'on nous promet festif. On ne manquera pas non plus la prestation du DJ britannique Simon Green alias Bonobo. Son plus récent disque Migration est d'ailleurs en lice aux prochains Grammys. De France, le phénomène Petit Biscuit fera escale en ville après avoir séduit les foules au Zénith de Paris.

Dix ans après leur dernière apparition à Montréal, le tandem Sasha & John Digweed compte célébrer les retrouvailles au cœur d'un spectacle house progressif de plus de trois heures. Également au menu, l'electro pop de Misstress Barbara. Des nouveaux noms seront aussi de passage au festival comme le label hexagonal Hungry Music composé de N'To, Worakls et Joachim Pastor.

La scène locale

Les amateurs de sonorités hip-hop auront droit à un certain nombre de grands moments dont une soirée avec la talentueuse Californienne Tokimonsta, figure de proue du collectif Brainfeeder de Flying Lotus. L'Américain DJ Esco jouera sa singulière «trap music» aux côtés du Canadien Boi-1da, producteur du succès Work de Rihanna et l'un des trésors cachés du label Ovo Sound fondé par le rappeur torontois Drake.

Les personnalités locales seront bien représentées, notamment la reine de la bass Vilify, aujourd'hui établie à Berlin. Suivra le Montréalais d'adoption Deadboy, sans oublier Jaymie Silk porté par ses rythmes envoûtants qui ont fait le succès de son premier opus Trouble in Paradise. Enfin, notons des hommages à la scène underground québécoise à travers les concerts de Bamboo Hermann et Frankie Teardrop.

Détails: igloofest.ca

À VOIR ÉGALEMENT: