NOUVELLES

La recherche d’emploi, un sujet dont évitent de parler les Canadiens

Une étude mandatée par Indeed indique qu'un grand nombre de chercheurs d'emploi taisent leurs démarches à leur entourage.

06/12/2017 15:54 EST | Actualisé 06/12/2017 16:16 EST
anyaberkut via Getty Images

Selon une étude menée par la firme Censuswide pour le compte d'Indeed, la recherche d'emploi serait un sujet de discussion qu'éviterait la majorité des 1016 Canadiens en recherche d'emploi sondés.

Le trois-quart des participants craindraient que leur entourage apprenne qu'ils sont à la recherche d'emploi, même si c'est dans le but d'obtenir de meilleures conditions de travail. La moitié préfère même ne pas informer leur conjoint lorsqu'ils appliquent à un nouveau poste. 73% des personnes sondées craignent que leurs proches parlent de leurs démarches, une fois mis au courant.

Ces réserves seraient justifiées à la fois par la peur que les collègues des personnes concernées aient vent de ces démarches et par la crainte d'échouer et de ne pas obtenir le poste convoité.

Ces secrets ne sont pas sans conséquence, alors «que 70 % des répondants se disent anxieux lorsqu'ils cherchent un nouvel emploi, 59 % se sentent cachottiers et plus du tiers ont même l'impression de mener une double vie», selon l'étude.

«La puissance d'Internet révolutionne la recherche d'emploi, mais pas notre attitude envers celle‑ci, indique Paul D'Arcy, vice‑président principal d'Indeed. Alors que la grande majorité d'entre nous transmet régulièrement des détails de notre vie personnelle et de nos amours dans les médias sociaux, la recherche d'un nouvel emploi demeure une activité très intime.»

Alors que la grande majorité d'entre nous transmet régulièrement des détails de notre vie personnelle et de nos amours dans les médias sociaux, la recherche d'un nouvel emploi demeure une activité très intime. Paul D'Arcy

«Bien entendu, c'est en partie pour des raisons pratiques : nous ne voulons pas que notre patron ait vent de nos intentions. La circonspection est de mise, ajoute M. D'Arcy. À l'ère de la surcommunication, alors que la distinction entre vie personnelle et vie professionnelle est de plus en plus marquée, la recherche d'emploi est le dernier tabou.»

Admettre que nous sommes à la recherche d'un nouvel emploi, c'est exposer aux autres son éventuelle réussite, mais aussi son possible échec.Paul Dolan

Selon le professeur et économiste comportemental à la London School of Economics Paul Dolan, «ces résultats lèvent le voile sur l'anxiété qu'éprouvent de nombreux chercheurs d'emploi. Ils portent à croire également à la grande importance attachée au statut et au succès dans le regard d'autrui. Admettre que nous sommes à la recherche d'un nouvel emploi, c'est exposer aux autres son éventuelle réussite, mais aussi son possible échec.»

La recherche d'emploi et les finances personnelles sont les thèmes les moins populaires lors des conversations en ligne, selon le quart des participants à l'étude.

6 emplois bien payés qui ne nécessitent pas de diplômes universitaires