DIVERTISSEMENT

LCD Soundsystem à la Place Bell: toujours fort pertinent

Le groupe n’est pas mort, bien au contraire.

03/12/2017 10:08 EST | Actualisé 03/12/2017 13:33 EST
Paméla Lajeunesse

Le groupe emblématique de Brooklyn, LCD Soundsystem, était de passage à la Place Bell de Laval samedi soir devant 3529 spectateurs afin de défendre les morceaux de son respecté album American Dream, paru en septembre. Contrairement à ce que James Murphy avait indiqué en 2011, LCD Soundsystem n'est pas mort, bien au contraire.

En février 2011, LCD Soundsystem avait annoncé officiellement la séparation de ses membres. Le parolier, chanteur et leader de la formation, James Murphy, avait fait des adieux relativement élaborés qui ont culminé avec un concert au Madison Square Garden de New York, en avril de la même année. Le groupe avait même fait paraître en 2014 un album live intitulé The Long Goodbye, qui était en fin de compte une captation de cette prestation new-yorkaise.

LCD Soundsystem à la Place Bell

LCD Soundsystem, qui fait dans la musique électro-punk, n'avait donc rien proposé de neuf depuis des années. Ça fait d'ailleurs longtemps que le groupe n'est pas venu au Québec. À la fin du printemps, la formation a toutefois confirmé qu'elle livrerait de nombreux concerts sur la planète, dont celui proposé à la Place Bell.

Il faut souligner que James Murphy n'a pas chômé malgré la dissolution de LCD Soundsystem. En plus d'avoir fondé un label de musique électronique en 2001, DFA Records, il a collaboré à divers projets. Mentionnons le groupe montréalais Arcade Fire et le légendaire David Bowie.

Plusieurs vieux succès

Dans un éclairage rouge gyrophare, LCD Soundsystem balance le morceau Yr City's a Sucker (2005), en guise d'introduction. L'énergie du chanteur est assez convaincante. Du côté de la musique, des percussions dynamiques puis des riffs de guitare secs et grinçants donnent du muscle à la pièce. Murphy, 47 ans, a toujours une bonne voix. On le réalise d'ailleurs quelques minutes après quand il interprète I Can Change de l'album This Is Happening, sorti en 2010. Ici, le son des synthétiseurs fait un brin rétro, mais la musique de ce morceau est toujours très actuelle.

La nouvelle pièce Call the Police, une composition très dynamique qui oscille entre l'électro et le punk rock sophistiqué, est le premier contact avec le nouveau travail de LCD Soundsystem. Et c'est réussi. Sur les planches, pas grand-chose qui bouge excepté le chanteur, qui porte un t-shirt blanc et un élégant veston noir. Un classique. Pénards, les musiciens sont affairés à leurs multiples instruments. À leur défense, ils sont un peu pris dans le bazar de jouets éparpillés sur la scène. Chose certaine, ils sont doués.

La toujours étonnante Get Innocuous! (2007) fait ensuite un bel effet grâce à ses pulsations, ses drones et son groove bien particulier à la limite du dansant et de l'aliénant. Après, LCD Soundsystem offre la dansante You Wanted A Hit (2010) avec ses bruitages futuristes, Tribulations (génial) et la pétée Movement, de laquelle se dégage une force résolument punk.

Un peu plus tard, les récentes chansons Change Yr Mind (un pastiche de Talking Heads?) et Tonite, de l'album American Dream, laissent cependant un peu perplexe. Ce n'est ni bon ni mauvais sur scène. Il y a quelque chose d'un peu dilué dans les deux propositions.

À dix mètres au-dessus de la bande, toujours cette grosse boule disco qui tournoie en reflétant des milliers d'étoiles dans ce tout nouvel aréna.

New York I Love You But You're Bringing Me Down arrive ensuite à un parfait moment. Tout se calme un peu. D'abord livrée a capella par James Murphy, la chanson gonfle lentement avec l'arrivée des lignes de synthétiseur, de batterie et de guitare. Durant un long crescendo, les musiciens accompagneront le chanteur dans la déprime, jusqu'à l'explosion.

À la suite d'une courte pause de quelques minutes, le groupe revient avec une autre pièce du disque American Dream intitulée Oh Baby. Ça flotte et c'est un tantinet introspectif.

L'excellent morceau Dance Yrself Clean (2010) est par la suite proposé dans une version assez semblable à l'originale, excepté les quelques envolées aux synthétiseurs et les charges percussives en bonus. Les gens au parterre se déhanchent pas mal.

All My Friends clôt de belle manière ce très bon spectacle d'une durée d'environ deux heures.

Sans être totalement renversant, le concert de LCD Soundsystem demeure très pertinent. Disons que les fondations de cette institution de la musique électronique américaine restent solides, même après ce hiatus de plusieurs années. À voir sans hésitation.

Une longue tournée

Après sa tournée actuelle en Amérique du Nord, LCD Soundsystem donnera quelques prestations en Australie et en Amérique du Sud. La formation américaine s'envolera par-delà l'océan Atlantique pour offrir ensuite plusieurs spectacles en Europe, dès le 25 mai. Mentionnons les villes de Londres, Dublin, Lisbonne et Berlin. Le groupe est en fait impliqué dans une imposante tournée jusqu'à l'été.

Liste des chansons offertes lors du concert

  1. Yr City's a Sucker

  2. I Can Change

  3. Call the Police

  4. Get Innocuous!

  5. You Wanted A Hit

  6. Tribulations

  7. Movement

  8. Someone Great

  9. Change Yr Mind

  10. Tonite

  11. Home

  12. I Want Your Love (reprise de Chic)

  13. New York I Love You But You're Bringing Me Down

Rappel

  1. Oh Baby

  2. Dance Yrself Clean

  3. All My Friends