DIVERTISSEMENT

Susan Sarandon dit que les États-Unis «seraient en guerre» si Hillary Clinton avait gagné

«Ça ne serait pas mieux.»

27/11/2017 12:25 EST | Actualisé 27/11/2017 12:25 EST

L'actrice Susan Sarandon ne semble pas avoir aucun regret à propos de son inébranlable opposition à Hillary Clinton lors de la campagne présidentielle de novembre 2016.

«Je pense qu'elle était très, très dangereuse. Nous serions encore frustrés, nous serions en guerre [si elle était présidente]," a-t-elle avancé au Guardian. «Ça ne serait pas vraiment mieux. Regardez ce qui est arrivé sous Obama que nous n'avions pas remarqué.»

L'actrice, qui a soutenu le sénateur Bernie Sanders durant les primaires, a aussi défendu son vote pour la candidate du Parti vert Jill Stein en notant que Trump ne gagnerait pas New York de toute façon.

«Bien, je savais que New York irait à Hillary. C'était probablement l'endroit le plus facile pour voter pour Stein. Amener l'attention sur les problèmes de la classe moyenne n'est pas un luxe. Les gens ont mal, c'est pour ça que ce gars-là a gagné. Ce qu'on devrait discuter ce n'est pas l'élection, mais comment nous nous sommes rendus au point où Trump était la réponse.»

Sarandon a aussi mentionné quelques-uns des messages haineux qu'elle a reçu depuis l'élection.

«J'ai reçu des gens de Hillary: "j'espère que ton entrejambe sera saisie", "j'espère que tu seras violée"», a-t-elle raconté. «Des attaques misogynes.»

Lisez l'entrevue complète (en anglais) ici.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.