NOUVELLES

La «malédiction de St-Patrick» frappe le Canadien de Montréal selon Jonathan Roy

Et si Patrick Roy recevait l'appel pour devenir le directeur général du Canadien? «Je crois vraiment que mon père aimerait faire ça.»

27/11/2017 10:58 EST | Actualisé 27/11/2017 11:03 EST
Getty Images et Roger Photo

Malgré sa victoire de 3-0 samedi, le Canadien de Montréal occupe tout de même le 14e rang lorsqu'on regarde le classement de l'Association Est, lundi matin.

Les voix (ou les tweets) d'une multitude de partisans s'élèvent pour demander le congédiement du directeur général Marc Bergevin qui est ciblé par plusieurs comme le responsable des déboires du Tricolore cette saison.

Si cette situation se produit, qui pourrait bien le remplacer à ce poste qui est l'un des plus exigeants de la LNH? Pourquoi pas le retour de l'enfant prodige, Patrick Roy?

Si on se fie à ce que l'un de ses fils a dit, l'ancien gardien étoile serait prêt à accepter le défi s'il reçoit l'appel.

«Je crois vraiment que oui, mon père aimerait faire ça, j'en suis persuadé, a indiqué Jonathan Roy en entrevue dans l'émission Le Boost sur les ondes d'Énergie Montréal, vendredi dernier. On ne parle pas de ça à la maison, mais je suis sûr que c'est dans sa tête puis je pense qu'il ferait une job incroyable pour les Canadiens de Montréal. Il a le CH tatoué sur le corps (coeur).»

Celui qui connaît une belle carrière dans la musique a même une petite théorie pour expliquer les insuccès du Canadien depuis les 25 dernières années.

«Moi je le dis depuis le début; "St-Patrick's curse" (la malédiction de St-Patrick), depuis 1995 où on l'a échangé, je crois qu'elle va se terminer quand il va revenir.»

Est-ce que celui qui a défendu les couleurs des Remparts de Québec sous les ordres de son père voit juste? L'avenir nous le dira!

À VOIR ÉGALEMENT: