POLITIQUE

Politique familiale : Couillard fustige les «curés de la CAQ»

Legault a promis d’encourager les familles nombreuses.

26/11/2017 15:54 EST | Actualisé 26/11/2017 15:57 EST

QUÉBEC – Le premier ministre Philippe Couillard qualifie « d'inquiétante » la mesure proposée par la Coalition avenir Québec (CAQ) pour inciter les femmes à repeupler le Québec.

« Une autre affaire du siècle dernier, a-t-il critiqué. C'est quoi la prochaine étape? Les curés de la CAQ vont faire la tournée paroissiale pour vérifier si le monde a "des enfants en chemin", comme on disait dans le temps? »

Le chef de la CAQ, François Legault, a promis d'appuyer financièrement les parents qui veulent un deuxième ou un troisième enfant. S'il forme le gouvernement, il remettra un crédit d'impôt ou une quelconque allocation aux familles nombreuses.

Cette initiative permettrait selon lui de préserver l'identité québécoise ainsi que de régler le problème démographique qui plombe le développement économique. M. Legault veut aussi miser sur l'immigration pour garantir le poids du Québec au sein de la fédération.

M. Couillard s'est bien gardé de « parler au nom des femmes », mais il s'est permis d'ajouter son grain de sel. « Les femmes sont assez grandes pour décider quand est-ce qu'elles vont avoir des enfants ou si elles veulent en avoir », a-t-il dit.

Les libéraux courtisent eux aussi les familles, en leur promettant une meilleure conciliation famille-travail-études. Ils veulent offrir plus de congés pour les parents, une organisation du travail plus souple et des services de garde « mieux adaptés » à leur réalité.

S'il se défend de faire des familles un enjeu électoral, M. Couillard estime que « deux visions s'opposent clairement ». Il accuse M. Legault de vouloir dire aux familles ce qu'elles devraient faire. « Moi, ce que je préfère faire, c'est donner plus de moyens aux familles pour qu'elles puissent décider. »

Avec La Presse canadienne