NOUVELLES

La grand-mère qui a texté le mauvais adolescent au dernier Thanksgiving l'invite à nouveau cette année

Ils sont devenus des bons amis!

26/11/2017 17:00 EST | Actualisé 26/11/2017 17:00 EST

C'est une des meilleures confusions de l'Action de grâce, puisqu'elle est devenue une tradition.

Une grand-mère qui est devenue une sensation en ligne l'an passé après avoir texté le mauvais adolescent à propos d'un souper de l'Action de grâce américaine l'a de nouveau invité cette année, et encore une fois, il est venu.

Jamal Hinton est retourné à la maison de Wanda Dench à Mesa, Arizona, pour le repas familial jeudi, cette fois-ci apportant sa copine et de la tarte à la citrouille, a rapporté The Arizona Republic.

«Je suis agréablement surprise qu'il continue la relation», a dit Dench au journal de Phoenix. «On est plus qu'une famille élargie, et encore mieux, on est des amis.»

Depuis ce texto entre étrangers, Dench note qu'ils se parlent maintenant une fois par semaine et Hinton explique qu'elle est devenue sa grand-mère adoptive.

«Le monde devient une meilleure place», explique Hinton. «J'adore ça. J'aime le fait qu'on n'ait pas à connaître quelqu'un ou son passé pour être gentil.»

«Il a toujours une invitation chez nous pour l'Action de grâce», a révélé Dench à la station de télévision locale KPNX. «Je crois qu'il n'y a pas d'accidents dans la vie.»

Pour ceux qui ont manqué la première partie de l'histoire, la confusion est arrivée lorsque Dench a voulu texter son petit-fils sans réaliser qu'il avait récemment changé de numéro de téléphone.

Hinton, qui avait alors 17 ans, était perplexe par ce message d'un numéro inconnu, donc il a demandé qui envoyait l'invitation. Dench a répondu «ta grand-mère», avec un émoticône de grand-maman.

«Grand-maman? Est-ce que je peux avoir une photo?» a répondu Hinton. Il a reçu une photo de Dench qui souriait.

«Tu n'es pas ma grand-mère», a répondu Hinton, avec une photo de son propre visage. «Est-ce que je peux quand même avoir un plat?»

Ce à quoi Dench a offert une réponse trop mignonne: «Bien sûr tu peux. C'est ce que les grand-mères font... nourrir tout le monde.»

Le duo s'est rencontré, et le reste appartient à l'histoire!

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.