BIEN-ÊTRE

Ces chandails controversés à messages antiracistes s'envolent comme des petits pains chauds

Olatiwa Karade a créé des chandails pour provoquer des conversations par rapport à l'ethnie.

26/11/2017 14:54 EST | Actualisé 26/11/2017 14:54 EST
Instagram/splendidrainco

Olatiwa Karade, 19 ans, du New Jersey, vend des chandails pro-noirs à slogans politiques sur Etsy. Karade, une étudiante, en est rendue à son deuxième réapprovisionnement parce que ses chandails se sont vendus comme des petits pains chauds.

I LOVE YOU ALL! Sold out again! We will restock soon! ❤️ Please keep tabs on us here!

Une publication partagée par Splendid Rain Co (@splendidrainco) le

Les chandails à message répondent au racisme quotidien avec lequel doivent composer plusieurs personnes noires. «L'Afrique n'est pas un pays», peut-on lire sur un coton ouaté, tandis qu'un autre indique «Ne me touchez pas, ne touchez pas mes cheveux, ne touchez pas ma culture», et un autre encore «Ne me demandez pas d'où je viens».

Si les chandails ont des messages provocateurs, c'est voulu, selon une entrevue que Karade a accordée avec le magazine Dazed & Confused.

«Je me suis dit que je devrais exprimer ce que plusieurs d'entre nous pensent dans notre tête lorsqu'on voit quelque chose d'insensé, de frustrant, ou lorsqu'on est dans des situations inconfortables par rapport à notre origine raciale», explique-t-elle au magazine.

Karade espère que ses chandails vont provoquer des conversations par rapport à l'ethnie. «Je veux normaliser l'activisme pro-noir. Je veux que mes chandails soient doux, confortables, et accessibles aux gens noirs et à leurs alliés. Les chandails parlent d'eux-mêmes donc vous n'avez pas besoin de le faire», dit-elle.

Ça marche, parce que les chandails se sont tous vendus en l'espace de 24 heures, ont été réapprovisionnés, et se sont envolés à nouveau!

Si vous êtes intéressés à acheter un chandail de Splendid Rain Co, il va falloir attendre le réapprovisionnement (qui devrait arriver bientôt) sur la page Etsy de la marque.