BIEN-ÊTRE

Voici quand les femmes trompent le plus leurs chums

Le moment est peut-être venu de prendre soin de votre femme comme il se doit.

20/11/2017 12:18 EST | Actualisé 20/11/2017 12:19 EST

Une nouvelle recherche a identifié le moment spécifique pendant lequel les femmes ont plus tendance à commettre l'adultère.

L'étude publiée dans The Journal of Sex Research, affirme qu'elles sont moins fidèles entre la 6e et al 10e année de leur relation.

Getty Images/iStockphoto

Les chercheurs ont également étudié l'infidélité des hommes et ont constaté qu'ils ne trompaient pas leur partenaire dans une période de temps moins spécifique, sinon qu'ils avaient davantage tendance à le faire après 11 ans de vie commune.

Pour arriver à ces résultats, deux sondages ont été effectués auprès de 423 personnes. Tous les participants ont complété un sondage sur l'importance qu'ils accordaient à résister à la tentation de l'adultère. Ils ont également répondu à des questions sur la probabilité qu'ils trompent leurs partenaires si l'occasion se présentait.

Les chercheurs pointent aussi parmi leurs trouvailles ce qui permet aux gens de résister à l'infidélité, citant par exemple la peur de rester seul si leur partenaire constate leur possible adultère, les standards moraux ou des raisons religieuses. L'accent était moins mis sur les effets que ça pourrait avoir sur leur conjoint ou conjointe ou encore leurs enfants.

Ces résultats sont révélés quelques mois après la publication d'un autre sondage voulant que les femmes occupant un certain type d'emploi avaient plus tendance à tromper.

Selon cette étude, les femmes à la maison étaient bien plus infidèles, en partie en raison d'«un sentiment de solitude causé par un manque de satisfaction dans leur mariage».

«Cette solitude est aggravée chez les femmes au foyer, qui passent potentiellement des heures toutes seules, en plus d'être négligées par leurs maris quand ils rentrent à la maison», avait noté Christian Grant, un porte-parole d'Illicit Encounters, un populaire site de rencontre anglais pour les gens mariés qui avait réalisé le sondage.

Cette même enquête avait également révélé que les hommes qui sont grands, intelligents et riches étaient plus susceptibles d'être infidèles puisqu'ils sont motivés par leur ego et la luxure.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été adapté de l'anglais.

VOIR AUSSI :

Les signes d'infidélité selon les détectives privés