POLITIQUE

Valérie Plante dévoile son comité exécutif

Luc Ferrandez s'est vu confier un poste important.

20/11/2017 08:51 EST | Actualisé 20/11/2017 15:42 EST
Olivier Robichaud

La mairesse de Montréal a dévoilé l'équipe de 12 conseillers et 5 conseillers associés qui l'épaulera au sein du comité exécutif. Le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, sera responsable des grands projets.

La mairesse Valérie Plante avait été questionnée à plusieurs moments depuis les élections sur les responsabilités qui seraient données à Luc Ferrandez, un personnage polarisant dans le monde politique montréalais. En plus des grands projets, M. Ferrandez hérite de l'environnement et des grands parcs.

«J'espère rester radical pour la gestion des grands parcs, a dit M. Ferrandez. Il faut être radical pour ramener la nature en ville. Il faut être obsédé, il faut être déterminé pour défendre chaque pied carré possible de verdissement.»

D'ailleurs, sur son profil Facebook, M. Ferrandez a publié un «serment du jardinier» où il promet de se battre contre les voies d'accès et les stationnements et pour les superficies de terre, de bois et d'eau.

M. Ferrandez a évoqué d'emblée l'achat de terrains sur les berges du fleuve et de la rivière des Prairies. Il songe également à fermer certaines rues qui traversent le parc Lafontaine, grand parc situé au cœur de son arrondissement.

Quant au Théâtre de verdure, un nouveau projet devrait être déposé en 2018.

Mme Plante s'est réservé la responsabilité du mont Royal, du centre-ville et des relations internationales. Le président du comité exécutif, Benoît Dorais, sera responsable des finances, des communications corporatives, de l'évaluation foncière et des affaires juridiques.

Ténors et néophytes

Certaines des responsabilités ont été remaniées par rapport à l'administration précédente afin de regrouper des services qui travaillent souvent ensemble, selon M. Dorais. Le conseiller municipal Sylvain Ouellet hérite donc de plusieurs des dossiers les plus imposants sur le plan des budgets, soit l'eau, les infrastructures et la commission des services électriques.

M. Ouellet, l'idéateur de la ligne rose du métro, sera également vice-président du comité exécutif.

À l'inverse, deux ténors du parti n'auront pas le droit de vote au sein du comité exécutif. Craig Sauvé et Alex Norris étaient porte-parole de Projet Montréal en matière de transport et de sécurité publique lorsque le parti se trouvait dans l'opposition, mais ces responsabilités ont été données à Éric Alan Caldwell et la néophyte Nathalie Goulet. MM. Sauvé et Norris deviennent plutôt conseillers associés dans ces deux domaines.

M. Caldwell hérite également de l'urbanisme.

«Ce sont des gens qui sont en complémentarité, explique Mme Plante. Pour moi, un conseil équilibré c'est aussi de laisser la place aux nouveaux venus pour qu'ils profitent de l'expérience qui est déjà en place.»

Le chef de l'opposition officielle, Lionel Perez, estime que ces nominations témoignent d'un «manque de profondeur» au sein de Projet Montréal.

«On a des individus qui sont novices en politique et qui ont des dossiers importants à leur charge. [...] C'est très inquiétant en ce qui concerne la capacité de livrer la marchandise. Et en même temps, on voit une surtaxation de certains élus qui ont un peu d'expérience, notamment M. Caldwell et M. Ouellet», affirme-t-il.

M. Perez estime également que Mme Plante a brisé sa promesse d'inclure des membres de l'opposition dans son comité exécutif. Un seul conseiller de l'opposition a été nommé au comité, soit le maire de Verdun Jean-François Parenteau. Celui-ci a décidé de couper les ponts avec l'Équipe Denis Coderre et siéger comme indépendant.

M. Parenteau sera responsable de l'approvisionnement et des services aux citoyens.

Les autres membres

Magda Popeanu, responsable de la diversité et de l'habitation

Christine Gosselin, responsable du patrimoine, de la culture et du design

Robert Beaudry, responsable de l'économie et des artères commerciales

Rosannie Filato, responsable de l'itinérance, du sport et des loisirs

François William Croteau, responsable de la Ville intelligente et de l'innovation

Laurence Lavigne-Lalonde, responsable de la transparence, de la gouvernance et d'Espace pour la vie

Sophie Mauzerolle, conseillère associée à la mairesse

Marianne Giguère, conseillère associée au transport actif

Suzie Miron, conseillère associée à l'infrastructure

VOIR AUSSI: