BIEN-ÊTRE

Cette photo magique de Paris vaut le détour(nement)

La plus belle ville du monde? Les rageux diront "Photoshop".

20/11/2017 08:11 EST | Actualisé 20/11/2017 09:22 EST
Cette photo idyllique de Paris vaut le détour(nement)
DR

Pourquoi vouloir rendre la plus belle ville du monde encore plus belle qu'elle ne l'est déjà? La question s'est posée ces derniers jours sur les réseaux sociaux, après qu'une image montrant Paris sous un jour inédit a été publiée.

Cette photo, mise en ligne le 11 novembre dernier sur le compte Travel Vibes compte pas moins de 20.000 interactions avec la mention "Allons en France 🇫🇷" avec le petit drapeau qui va bien. On peut y voir un couple, déchaussé, descendre les escaliers du bonheur direction Paris et sa Tour Eiffel.

Régulièrement postée sur les réseaux sociaux, l'image dont la source originale est introuvable, est évidemment issue d'un montage Photoshop. Il a pris une ampleur particulière ces dernières heures quand les internautes français l'ont détournée. Et les réponses à ce tweet, en anglais, prouvent bien que la réalité du quotidien parisien est bien loin de l'image qu'elle entend montrer.

Image rare du fabuleux RER A direction Châtelet-les-Halles Routine parisienne du matin d'un travailleur profitant du lever de soleil sur le boulevard périphérique au niveau de la porte d'Aubervilliers Deux amoureux en détente dans une belle après-midi ensoleillée à Paris-Plage. Le mode de vie français à ce qu'il a de meilleur Profitez d'un magnifique petit-déjeuner à la Tour Eiffel Aussi, vous pouvez manger un kebab pour 5€ dans le métro: ligne 1 sous la Seine Profitez de la gastronomie et de la culture en observant un superbe silure. Seulement Quai de la Rapée Vue à couper le souffle de la pyramide du Louvre près du Jardin des Tuileries où les amoureux se donnent rendez-vous Magnifique pont-rails près de la station de métro surélevée Barbès-Rochechouart (lignes 2, 4) La maire de Paris Anne Hidalgo devant la Seine Vivez l'expérience incroyable d'un safari au coeur de la ville!

Les dauphins de la Seine

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À VOIR AUSSI