POLITIQUE

Course à la direction du PQ : PSPP rembourse sa dette de campagne en 48h

La magie des réseaux sociaux!

14/11/2017 18:02 EST | Actualisé 14/11/2017 18:15 EST
LA PRESSE CANADIENNE

QUÉBEC – Paul St-Pierre Plamondon a réussi à rembourser une dette qu'il trainait depuis la fin de la dernière course à la direction du Parti québécois (PQ) en moins de 48h – un résultat inespéré, de son propre aveu.

Dimanche soir, l'auteur du rapport Osez repenser le PQ lançait un appel à l'aide sur les réseaux sociaux afin d'amasser 10 000$. Il suggérait à 300 donateurs de lui donner un coup de pouce de 30$, puis de lui faire signe lorsque leur don était fait.

Deux jours plus tard, il dit avoir amassé la somme de son dû grâce à des informations colligées dans les commentaires sur sa page Facebook et les messages privés reçus. « Je suis un peu renversé, honnêtement. Je pensais que ça prendrait deux ou trois semaines », a-t-il admis.

Facebook

Après avoir fini bon dernier dans la course à la direction, M. St-Pierre Plamondon a été nommé conseiller spécial du nouveau chef Jean-François Lisée pour consulter la population sur la relance du Parti québécois. Son rapport dévoilé au printemps dernier a fait état d'un « parti figé, conservateur et vieillissant ».

Dans les derniers mois, il estime avoir vu un changement au sein du parti, qui comporte maintenant plus de jeunes. Plusieurs de ses propositions d'Osez repenser le PQ ont été adoptées au congrès national en septembre, alors que d'autres, sur la diversité culturelle au sein des exécutifs nationaux par exemple, ont été rejetées par les militants.

M. St-Pierre Plamondon a néanmoins l'intention de devenir candidat pour le PQ dans la circonscription de Prévost lors des prochaines élections générales. Pourrait-il s'inspirer de sa campagne « Aidez Paul » pour amasser des fonds en 2018?

« On dit souvent que la nécessité est la mère de l'innovation. Sûrement que je vais m'en inspirer pour la suite! »

Pour voir son message complet, c'est par ici :

Congrès national du Parti québécois