POLITIQUE

Marvin Rotrand souhaite un vote secret pour la présidence du conseil

Il souhaite voir un président élu par vote secret.

10/11/2017 17:52 EST | Actualisé 10/11/2017 17:52 EST
Ville de Montréal

Le doyen du conseil municipal, Marvin Rotrand, souhaite un changement dans la procédure de nomination du président du conseil. Il souhaite voir un président élu par vote secret plutôt que proposé par le maire.

Le conseil municipal devra choisir un nouveau président à la suite des élections municipales du 5 novembre. Présentement, le maire – ou la mairesse – a le pouvoir de choisir les candidats à la présidence et à la vice-présidence. Le conseil entérine ensuite le choix du maire.

M. Rotrand, chef et seul élu de Coalition Montréal, aimerait que les conseillers municipaux puissent se prononcer plus librement pour choisir celui qui dirigera les séances du conseil.

Un rapport de la commission de la présidence suggérait en 2012 la sélection par vote secret afin d'assurer «l'égalité des chances pour les conseillers et les conseillères de la Ville [qui souhaitent accéder à la présidence]».

Après son élection en novembre 2013, le maire sortant Denis Coderre n'a pas donné suite au rapport. Il a nommé Frantz Benjamin comme président.

Rappelons que Coalition Montréal et Projet Montréal ont signé une entente pendant la campagne électorale, à la suite de l'appui offert à Valérie Plante par le candidat à la mairie Jean Fortier. Les deux partis se sont engagés à réduire la partisanerie à l'hôtel de ville, entre autres.

«Nous espérons que la réduction de la partisanerie liée aux partis et la valorisation des conseillers sera un leitmotiv durant le prochain mandat de la nouvelle administration municipale. Renforcer le rôle de tous les membres du conseil va favoriser la collégialité souhaitée par la population montréalaise», affirme M. Rotrand.

M. Benjamin a indiqué au HuffPost Québec qu'il serait prêt à réintégrer son poste à l'invitation de la nouvelle mairesse, Valérie Plante.