POLITIQUE

L'administration de Valérie Plante face à un trou budgétaire de 358 millions $

Bienvenue à l'hôtel de ville!

09/11/2017 09:37 EST | Actualisé 09/11/2017 14:44 EST
jiawangkun via Getty Images
L'hôtel de ville de Montréal.

MONTRÉAL - La nouvelle administration Plante-Dorais fait face à un important défi à son arrivée à l'hôtel de ville. La Ville de Montréal se dirige vers un déficit de 358 millions $.

Selon ce que rapporte le quotidien La Presse, le nouveau président du comité exécutif Benoit Dorais, qui n'a pas encore été assermenté dans ses nouvelles fonctions, a découvert ce manque à gagner lors d'une discussion avec le directeur général de la Ville, Alain Marcoux.

Selon Marc-André Viau, attaché de presse de la nouvelle mairesse Valérie Plante, la nouvelle administration a réclamé une réunion d'urgence avec le comité du budget et le président sortant du comité exécutif Pierre Desrochers. Un expert indépendant se penchera aussi sur le dossier.

Lionel Perez, élu chef intérimaire d'Équipe Denis Coderre jeudi, accuse Projet Montréal d'avoir sorti «le plus vieux truc» en politique et de vouloir se «dédouaner de leurs responsabilités».

«Il ne faut pas faire de mélanges. On parle des projections préliminaires du budget 2018. On ne parle pas de 2017. [...] Tout indique que le budget 2017 sera équilibré», affirme celui qui était responsable des infrastructures au sein de l'administration Coderre.

Projet Montréal confirme qu'il s'agit bien des chiffres de 2018.

Selon M. Perez, les 358 millions $ décriés par Projet Montréal reflètent seulement les demandes de dépenses des différents services, et non pas un réel déficit anticipé. La tâche de l'administration Plante sera de faire des choix pour boucler le budget.

«Gouverner, c'est faire des choix. C'est à eux de démontrer qu'ils peuvent le faire et faire des choix pertinents», dit-il.

Richard Bergeron a tenu des propos similaires sur les ondes de Radio-Canada en matinée.

«C'est toujours comme ça. Le parti qui part dit toujours qu'il laisse la maison propre, celui qui arrive dit qu'il trouve un trou», a-t-il dit.

Projet Montréal prévoit mandater un expert indépendant qui se penchera sur la situation. En entrevue à La Presse, Valérie Plante a affirmé qu'elle maintiendra l'augmentation des taxes sous le niveau de l'inflation et qu'elle ne coupera pas dans les budgets des arrondissements. La mairesse ira aussi de l'avant avec l'achat de 300 autobus hybrides.

VOIR AUSSI: