BIEN-ÊTRE

Café Baba Yaga: réconfort d'Europe de l'Est

Pour un lunch qui sort de l'ordinaire!

09/11/2017 13:41 EST | Actualisé 09/11/2017 14:00 EST
Courtoisie
Les pierogies du Café Baba Yaga

Quand on a su qu'un nouveau restaurant polonais ouvrait à Montréal, on s'est croisé les doigts pour qu'il y ait des pierogies. En entrant enfin au Café Baba Yaga, on n'a pas été déçu. En plus des recettes de la maman polonaise de la copropriétaire, on retrouve au menu des influences russes, ukrainiennes et juives. "Dobry apetyt"!

Situé à deux pas du métro Lionel-Groulx, le petit établissement mis sur pied par le groupe derrière le restaurant L'Orignal nous propose de commander pour emporter ou de nous installer à l'un des deux comptoirs qui longent le mur et qui peuvent accueillir jusqu'à 17 personnes.

Baba Yaga

La salle à manger un peu sombre où le bois domine et d'où on peut apercevoir les cuisines manque peut-être un peu de finition, mais l'accueil est tellement chaleureux qu'on oublie le reste et on salive surtout à l'idée de goûter aux spécialités de la maison.

Au menu, soupes traditionnelles et salades en entrée, sandwichs gourmands, golabki (feuille de chou farci), latkes (galettes de pommes de terre), pierogies, cinq variétés de ces raviolis fourrés de pommes de terre, et plusieurs pâtisseries décadentes d'Europe de l'Est comme les beignes polonais paczkis, les rogalikis (croissants fourrés aux pommes), ou les sharlotkas (tarte aux pommes russe).

Baba Yaga

On s'est tout d'abord fait surprendre par la soupe Zurek (6$), une heureuse rencontre entre pain de seigle et saucisse polonaise kielbasa. Singulière, riche, et savoureuse. Puis il faut absolument commander le plat le plus instagrammé de la place : le schnitzel à l'escalope de dinde (12$) avec sa sauce Raifort, les betteraves, la laitue et le pain challah. Moelleux, réconfortant, avec une agréable touche d'acidité. Il est aussi beau que bon. On s'est aussi délecté des latkes avec gravlax de saumon (10$) et les généreux pierogies (3 pour 6$) farcis de pommes de terre et fromage en grains.

Baba Yaga
Le schnitzel à la dinde

Becs sucrés, vous n'êtes pas en reste. Le Baba Yaga offre du matin au soir de délicieuses pâtisseries - parmi lesquelles on recommande chaudement le paczkis aux prunes - typiquement polonaises. Un délice à petit prix.

Pas étonnant qu'il attire des célébrités comme James McAvoy, à Montréal pour le tournage du film X-Men.

Petite histoire :

Le nom Baba Yaga est issu du folklore est européen où on décrit Baba Yaga comme étant un esprit immortel vivant sous la forme d'une vieille dame. L'histoire veut qu'elle vécût dans une cabane perchée sur des pattes de poulet (représentée dans le logo du café) et se promenait dans les bois. Bien que les contes racontant son histoire possèdent des fins lugubres de toutes sortes, sa véritable nature demeure ambiguë. Des gens venaient à sa porte lui demander de l'aide et si les désirs de leur cœur étaient purs, Baba Yaga leur offrait toujours.

Café Baba Yaga

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 20h.
3279 St-Jacques O., St-Henri

VOIR AUSSI :

Les 25 meilleurs restaurants du Canada en 2016