BIEN-ÊTRE

«Cartes postales du Canada»: pleins d’idées pour voyager au pays

Le guide sort pile-poil avec le 150e du pays.

30/10/2017 12:02 EDT | Actualisé 31/10/2017 17:07 EDT
Marie-Julie Gagnon

L'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, une possible guerre nucléaire au Pacifique, des attentats terroristes en Europe et au Moyen-Orient ou des ouragans dévastateurs dans les Caraïbes, les raisons ne manquent pas pour rester au chaud à la maison.

Il faut bien l'avouer. Les récentes crises internationales forcent les touristes à repenser leurs projets de vacances. Mais en cette année où le Canada célèbre son 150e anniversaire, l'occasion s'avère idéale pour découvrir les secrets qui se cachent aux quatre coins du pays. Justement, la globetrotteuse et chroniqueuse Marie-Julie Gagnon a sillonné le territoire d'un océan à l'autre. En résulte le livre, Cartes postales du Canada, dans lequel l'auteure nous partage ses découvertes nationales et ses gros coups de cœur.

À chaque détour, une surprise. Il y a les restes des dinosaures dans les plaines de l'Alberta ou bien les ours polaires de Churchill, sans oublier les attraits de notre chère Belle Province, Marie-Julie Gagnon nous raconte d'une manière plutôt sympathique ses nombreuses étapes originales à l'intérieur même de nos frontières. Loin d'être un autre de ces guides voyages impersonnels, avec ses identiques et sempiternelles escales touristiques triées par niveau d'intérêt, le bouquin se parcoure comme un journal de route intime écrit par une frondeuse dont les visites s'inscrivent hors des sentiers battus.

Une terre d'histoire

Avec humour, la journaliste n'hésite pas à détailler ses expériences et ses rencontres. À la première lecture, on s'aperçoit que le Canada peut parfois se transformer en terre exotique, même pour ceux qui sont nés ici! Car comme l'affirme d'emblée Marie-Julie Gagnon, «Le Canada n'est pas un, mais plusieurs pays.» C'est donc avec un sentiment mêlé de curiosité et de fascination que l'on découvre ses pérégrinations. Et franchement, ça vaut le détour.

Ce livre très bien écrit, au ton incisif, nous rappelle également que le Canada, aussi vaste soit-il, n'est pas qu'une géographie, mais une terre d'histoire. Les vagues successives de colonisation, les communautés autochtones et les cultures locales font les richesses d'une nation aux multiples visages. D'est en ouest, la journaliste rappelle d'ailleurs l'impact du chemin de fer sur la grande épopée canadienne.

Agrémentés d'anecdotes, parfois croustillantes et souvent bien documentées, les chapitres se parcourent comme autant de péripéties passionnantes vécues par l'auteure. La visite d'un parc national demeuré encore sauvage en Colombie britannique ou une virée en train reliant Toronto à Vancouver, toutes les pages du bouquin appellent à l'aventure. À ce titre, le passage sur Dawson City au Yukon qui revient sur la fameuse ruée vers l'or est passionnant. En fermant le livre, on se dit une chose: à quoi bon partir au bout du monde quand on possède chez nous autant de trésors?

Les lecteurs peuvent retrouver les reportages de Marie-Julie Gagnon sur son blogue: www.taxibrousse.ca

Cartes postales du Canada – Marie-Julie Gagnon – Les éditions Michel Lafon – 268 pages.

VOIR AUSSI :