BIEN-ÊTRE

L'utilisation régulière de marijuana liée à davantage de sexe

Les utilisateurs de marijuana ont 20% plus de sexe que ceux qui ne fument pas.

28/10/2017 13:30 EDT | Actualisé 28/10/2017 13:31 EDT
MStudioImages via Getty Images

Une étude de l'école de médecine de Stanford indique que l'utilisation courante de marijuana est liée à davantage de relations sexuelles. L'étude publiée hier dans le Journal of Sexual Medicine a étudié 50 000 Américains de 25 à 45 ans, et a découvert que les utilisateurs de marijuana avaient 20% plus de sexe que ceux qui ne fumaient pas.

La corrélation entre l'utilisation de marijuana et la fréquence des rapports sexuels était indépendante des statuts de santé, d'âge et de situation familiale.

«L'utilisation fréquente de marijuana ne semble pas nuire à la motivation ou à la performance sexuelle. Au contraire, c'est associé à une fréquence plus élevée de rapports sexuels», explique l'auteur senior de l'étude, Michael Eisenberg, aide-professeur d'urologie à l'université Stanford.

Si certains grands utilisateurs de cannabis souffrent de dysfonction érectile, des expériences indiquent que la marijuana stimule les régions du cerveau impliquées dans l'excitation et l'activité sexuelles.

Par exemple, les femmes qui fumaient ont eu une moyenne de 7.1 rapports sexuels en quatre semaines contre 6 pour celles qui ne fumaient pas.

Si l'étude montre une corrélation entre l'utilisation de marijuana et les rapports sexuels, ce serait sûrement parce que ces individus ont moins d'inhibitions, et seraient donc plus enclins à consommer de la drogue et à avoir des rapports sexuels, selon Eisenberg. «Ça ne veut pas dire que si vous fumez plus de marijuana, vous aurez davantage de rapports sexuels», dit-il.

L'étude est la première à examiner la relation entre l'utilisation de marijuana et la fréquence des rapports sexuels de la population américaine.

Quelques exemples de lois sur le cannabis dans le monde