DIVERTISSEMENT

John Carpenter: «Je m’inquiète pour l’avenir de mon pays»

Le réalisateur et compositeur américain John Carpenter dit envisager les pires malheurs pour son pays depuis l’élection de Donald Trump.

24/10/2017 18:01 EDT | Actualisé 24/10/2017 18:01 EDT
Pacific Press via Getty Images

Le réalisateur et compositeur américain John Carpenter dit envisager les pires malheurs pour son pays depuis l'élection de Donald Trump. En entrevue, le maître de l'horreur qui sera bientôt de passage à Montréal n'a pas caché ses craintes.

Ses films comme Halloween ou The Thing ont épouvanté des millions de personnes à travers la planète, et pourtant, ce dont John Carpenter a le plus peur aujourd'hui, ce n'est pas du cinéma, mais bel et bien du président des États unis, Donald Trump. «Je ne veux pas le nommer, mais je peux dire que ce mec ne me rassure pas du tout. Vraiment, je m'inquiète pour l'avenir de mon pays», a lancé le vétéran au bout du fil.

De la crise avec la Corée du Nord qui pourrait mener à une guerre nucléaire aux tensions raciales ravivées par les suprématistes blancs en passant par les catastrophes naturelles, les raisons de paniquer ne manquent pas, selon le réalisateur. «Il n'y a pas une crise qu'il semble bien gérer, a-t-il ajouté amer. C'est une véritable catastrophe, alors il faut s'attendre au pire.»

John Carpenter n'a pas voulu s'épancher davantage sur le cas de Trump, précisant que tout cela le décourageait profondément. «Je préfère parler d'autre chose que de lui. Je vais venir à Montréal pour jouer ma musique. Ce sera l'occasion de me faire du bien.»

Un nouveau Halloween en préparation

Dans le cadre de sa tournée Anthology Tour, Movie Themes 1974-1998, le cinéaste viendra interpréter les grands thèmes de sa filmographie. Prévu le 13 novembre prochain, le concert, présenté par le Festival international de jazz de Montréal, réunira l'artiste et cinq musiciens.

«Je vais interpréter des versions au synthétiseur de ma musique qui va profiter d'un son plus moderne. C'est incroyable comment la qualité de la musique a changé depuis mes premiers longs métrages dans les années 1970.»

On sait que sur scène, des extraits de films seront projetés en même temps que l'artiste jouera ses morceaux au clavier dans une forme qu'il souhaite minimaliste. L'homme de 69 ans affirme travailler avec l'instinct dans une entière improvisation. «Pour moi, le cinéma et la musique sont liés par essence, l'un faisant écho à l'autre. La musique a toujours fait partie de ma vie. Avoir la chance de l'offrir à un public mélomane est un beau privilège.»

Mais le compositeur n'en a pas fini avec le cinéma, puisqu'à titre de producteur, il prépare une nouvelle mouture de sa célèbre saga Halloween dont il composera la bande-originale. «Le film réalisé par David Gordon Green reviendra sur les origines de l'histoire. C'est un projet très excitant puisqu'il mettra de nouveau en scène Jamie Lee Curtis dans le rôle de Laurie Strode pour une confrontation inédite avec le terrible Michael Myers.»

VOIR AUSSI: