DIVERTISSEMENT

Alice Glass se vide le coeur sur l'abus qu'elle a subi au sein de Crystal Castles

Son ancien collègue Ethan Kath (Claudio Palmieri) l'a abusée pendant des années.

24/10/2017 18:54 EDT | Actualisé 24/10/2017 18:59 EDT
Getty Images

La chanteuse Alice Glass s'est vidée le coeur sur son site web officiel par rapport à l'abus qu'elle a vécu au sein de son ancien groupe, Crystal Castles. Pendant plusieurs années, Ethan Kath (Claudio Palmieri de vrai nom) a été violent à l'égard de Glass.

Si Glass s'était déjà ouvert sur le sujet par le passé, elle avait toujours été très prudente par rapport à ce qu'elle révélait parce qu'elle avait peur.

Ceci dit, Glass explique que le moment est venu pour elle de se vider le coeur suite aux dénonciations d'autres femmes. «Elles m'ont inspirée à être finalement plus directe, peu importe le coût. Ceci est pour ma propre guérison, et pour les autres femmes qui ont été, ou qui sont, ou qui pourraient être dans une situation similaire avec l'homme qui m'a abusée pendant des années, et pour celles qui sont dans des relations abusives et qui veulent se mettre debout et en parler.»

Glass raconte qu'elle a rencontré Palmieri, de 10 ans son aîné, alors qu'elle était en secondaire quatre. Elle révèle qu'il l'a saoulée et qu'il a abusé d'elle lors de leur première rencontre. S'ils ne se sont pas parlés pendant des mois, il l'a cherchée et s'est rendu sur les lieux qu'elle fréquentait plusieurs fois afin de la reconquérir.

«J'étais très jeune et naïve et dans une position difficile. Je le voyais comme une vedette rock locale parce que j'avais vu son groupe à la télévision. Plusieurs de mes amies de la scène punk ont aussi été abusées par des hommes plus vieux, donc pour moi, c'était une situation banalisée» dit-elle.

Glass explique que Claudio était manipulateur à son égard, qu'il avait percé ses insécurités et qu'il les avait exploitées contre elle. Elle dit qu'il l'a fait boire et droguée alors que lui restait sobre, et qu'ils avaient des relations sexuelles dans une chambre abandonnée dans un appartement qu'il gérait.

Ils ont ensuite commencé à faire de la musique ensemble. «Mais même avec la musique, il a créé un environnement toxique que je sentais que je devais accepter», dit-elle. Glass raconte s'être faite agressée sexuellement par l'ingénieur de son pendant qu'ils étaient en studio, et que Palmieri en a rit et lui a dit de faire avec. Il a aussi amoindri ses capacités musicales, et ce, à plusieurs reprises.

Lors d'une tournée au Royaume-Uni, Palmieri a convaincu Glass d'abandonner l'école, alors qu'elle avait presque terminé son secondaire. Alors que le groupe commençait à être populaire, il a commencé à contrôler tout ce qu'elle faisait.

«Notre popularité grandissait dans Crystal Castles, mais il ne sentait pas qu'il avait la reconnaissance qu'il méritait», explique-t-elle.

C'est à ce moment-là que Palmieri a commencé à être violent physiquement. Quand Glass a menacé de partir, il a promis que ça n'arriverait plus, mais l'abus psychologique et émotionnel a continué.

«J'étais malheureuse et mes paroles parlaient indirectement de la douleur et de l'oppression que j'endurais. Mais comme c'est parfois le cas dans des relations abusives, sa cruauté était souvent suivie de gentillesse» explique-t-elle. Glass admet que Palmieri excellait à cacher toute cette violence-là aux autres.

Glass a expliqué qu'à cause de toute cette intimidation, cette violence et ce contrôle de la part de Palmieri, elle a été suicidaire pendant des années.

Glass explique que le fait de quitter Crystal Castles était la décision la plus difficile qu'elle a prise dans sa vie, parce que le band était tout pour elle. Elle avoue avoir quitté non parce pas parce qu'elle le voulait, mais parce qu'elle n'avait pas le choix.

«Même si c'était difficile, je sais que de quitter était une des meilleures décisions que j'aie prises. Ça m'a pris des années de me remettre de presque une décennie d'abus, de manipulation et de contrôle psychologique. Je m'en remets toujours» finit-elle.

On ne sait pas si Glass a porté plainte officiellement contre Palmieri.

L'été passé, Alice Glass a lancé son premier album solo, qui abordait sa relation avec Palmieri de façon anonyme.