NOUVELLES

Laval se dotera d'une ligne d'autobus entièrement électrique d'ici 2020

la Ville lancera un appel d'offres pour 10 véhicules électriques au mois de décembre.

19/10/2017 17:42 EDT | Actualisé 19/10/2017 17:42 EDT
PC/ Mario Beauregard

La Ville de Laval a annoncé jeudi l'achat de 10 nouveaux autobus électriques, en vue d'électrifier à 100 % une première ligne de transport d'ici 2020.

Le maire Marc Demers a fait cette annonce lors du colloque annuel de l'Association des transports urbains du Québec (ATUQ).

«L'octroi de contrat est prévu en mai 2018 si le financement du ministère des Transports du Québec (MTQ) est au rendez-vous. Nous misons sur une mise en service de nos autobus électriques vers la fin de l'année 2019 ou au plus tard en 2020», précise le maire.

La Société de transport de Laval (STL) lancera un appel d'offres pour 10 véhicules électriques au mois de décembre afin de fournir cette ligne. La Société de transport de Montréal (STM) se joindra au même processus afin de commander 30 véhicules pour la métropole.

Il s'agit d'une partie des 40 véhicules électriques dont l'achat a été annoncé cet été par la STM.

Un programme de financement réclamé

D'ailleurs, M. Demers a lancé un appel pour la création d'un fonds provincial dédié spécifiquement aux projets d'électrification des transports, notamment l'achat d'autobus électriques, l'installation de bornes de recharge rapide et la construction de garages adaptés à ce genre de véhicule.

Le gouvernement provincial s'est déjà engagé à financer plusieurs projets de ce type, principalement à Montréal. Hormis le Réseau électrique métropolitain, qui coûtera près de 6 G$, le gouvernement a prévu un montant non précisé pour le prolongement de la ligne bleue du métro. Il participera aussi financièrement à la construction d'un nouveau centre de transports pour les autobus de la STM.

À Laval, le gouvernement provincial a investi plusieurs millions de dollars dans les différentes phases d'agrandissement et de réaménagement du garage d'autobus.

Nouvelle étude sur l'électrification

Par ailleurs, la STL a dévoilé jeudi les principaux paramètres d'une nouvelle étude qu'elle mène présentement sur les coûts et les impacts de l'électrification des transports. Cette étude, confiée aux firmes Cima+ et Setec, doit permettre de caractériser les technologies disponibles, analyser l'impact de l'électrification sur la planification des différents réseaux de transport en commun et les coûts qui pourraient être engendrés.

Selon Nicolas Girard, directeur des communications et des affaires publiques de la STL, l'étude sera finalisée en février 2018.