POLITIQUE

Laval réclame un prolongement du métro ou du REM

Il milite pour le prolongement de la section ouest de la ligne orange.

13/10/2017 07:42 EDT | Actualisé 13/10/2017 07:43 EDT
Olivier Robichaud

Le maire de Laval, Marc Demers, réclame une augmentation des modes de transport collectif lourds dans sa ville. Il réclame le prolongement de la partie ouest de la ligne orange vers Laval, ou encore un prolongement du REM vers son centre-ville.

«Les citoyens en ont assez des bouchons permanents de l'A-15. Les élus des deux régions [Laval et les Basses-Laurentides] ont tout avantage à se concerter pour présenter des positions communes et cohérentes qui permettront aux projets d'avancer rondement», affirme M. Demers.

La partie est de la ligne orange est la ligne de métro la plus congestionnée. Selon le maire, un prolongement de la partie ouest à partir de la station Côte-Vertu permettrait d'éviter que les autobus des Basses-Laurentides ne convergent que vers la station Montmorency.

L'autre option serait de prolonger le Réseau électrique métropolitain (REM) vers le centre-ville de Laval. Le tracé actuel prévoit des gares à l'île Bigras et à Sainte-Dorothée, à l'extrémité ouest de la Ville.

SRB sur l'autoroute 15

À défaut d'obtenir ces infrastructures, M. Demers propose de remplacer le terre-plein central de l'autoroute 15 par une voie réservée aux autobus. Cette voie centrale réservée permettrait d'accélérer le débit des passagers, mais elle exigerait des travaux pour favoriser un accès efficace des autobus vers Laval et vers l'île de Montréal.

Selon le quotidien La Presse, M. Demers accuse l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) de favoriser Montréal au détriment de la banlieue.

Voir aussi:

Dans les coulisses du transport en commun montréalais