BIEN-ÊTRE

YUZU sushi : 15 ans d'existence déjà pour la chaîne québécoise qui poursuit son expansion

Un succès d'ici qui a démarré à Québec.

11/10/2017 11:31 EDT | Actualisé il y a 12 heures
Courtoisie

Fondé en 2002 par Steve Morency, un jeune entrepreneur originaire de Lac-Beauport alors âgé de seulement 24 ans, le Groupe YUZU célèbre ses 15 ans d'existence ces jours. C'est aujourd'hui plus de 62 points de vente : soixante au Québec et deux au Nouveau-Brunswick - sans oublier les 18 franchises YUZU sushi Express dans les IGA du Québec. Coup de projecteur sur ce succès né ici au Québec.

Comment expliquez-vous votre succès quand d'autres ferment leurs portes?

« Il y a plusieurs ingrédients à la recette du succès de Yuzu; la qualité de nos produits (bien sûr!), l'expérience client, la propreté des lieux, le marketing... , mais l'ingrédient principal (l'ingrédient magique) sont les individus! »- Steve Morency, président et co-fondateur de YUZU sushi.

«Depuis le tout début de l'aventure Yuzu, je me suis entouré des meilleurs! Il y a une phrase que j'ai lue et que j'ai appliquée depuis plusieurs années; ''D'abord qui, ensuite quoi!''. Pour accomplir de grandes choses, il faut s'entourer des bonnes personnes.»

Quelle est la particularité de votre marque et qui explique son succès à travers les années?

«Yuzu n'a pas la prétention d'être Japonais reproduisant la tradition et l'art du sushi. Toutefois, aucun compromis n'est fait sur nos produits. Nous servons d'excellents sushis, populaires, qui répondent à la grande majorité de la clientèle, avec une touche d'innovation et une variété de sushi sélections. Les concepts Yuzu sushi et Yuzu sushi express ont la capacité d'être reproduits aisément. Ils nécessitent une petite surface, un investissement très raisonnable et un minimum d'employés, rendant ainsi le projet accessible à de multiples candidats augmentant par le fait même les opportunités d'affaires.»

Qu'est-ce qui distingue un bon sushi selon vous?

«Pour moi, un bon sushi est fait de produit de première qualité ayant une fraîcheur irréprochable. La recette entre le mélange des saveurs et les textures doivent être bien équilibrées. Les portions de protéines (poisson) doivent être suffisantes, mais pas exagérées. Nous devons être en mesure de prendre le sushi en une seule bouché pour bien mélanger les saveurs et goûter toute la recette. Cela doit être réfléchi et bien fait. Chez Yuzu, nous avons développé notre goût unique par notre vinaigre de riz et notre sauce soya, ce qui nous différencie beaucoup de la compétition. L'exécution est également un point important dans le sushi; la qualité et la quantité de riz, la manipulation du riz ou la façon dont le maki doit être roulé sont tous des facteurs déterminants sur ''un bon sushi''.»

Courtoisie

Quelle est la/votre clé pour durer dans ce domaine?

«L'important est de constamment innover. Naturellement, nous devons sans cesse trouver des nouveautés à mettre au menu, comme nos fameux Poké Bowl! Nous devons également constamment améliorer nos processus opérationnels pour être plus efficaces et productifs.»

Toujours avoir un temps d'avance?

«Il faut repousser les objectifs et savoir saisir les bonnes opportunités. Par exemple, Yuzu a, en 2016, développé un concept de comptoir à sushi Yuzu express installé dans les marchés d'alimentation. Une importante entente s'est réalisée avec Sobeys permettant désormais de multiplier les comptoirs express au sein de la chaîne IGA de la province de Québec. Cette entente nous permet d'envisager, pour les années à venir, une très forte croissance au Québec et possiblement au niveau national.»