NOUVELLES

Sous enquête, Luc Lavoie est retiré des ondes de TVA à la suite de ses propos sur la «chasse aux séparatistes»

Une plainte a été déposée à la SQ.

04/10/2017 13:13 EDT | Actualisé 04/10/2017 13:46 EDT

Une plainte a été déposée à la Sûreté du Québec à la suite des propos sur la «chasse aux séparatistes» prononcés mardi par Luc Lavoie lors de l'émission La Joute diffusée à LCN.

TVA Nouvelles/LCN a annoncé par voie de communiqué retirer le chroniqueur de ses ondes jusqu'à la conclusion de l'enquête menée par la SQ.

La chaîne a d'ailleurs de nouveau condamné les propos de Luc Lavoie, affirmant un peu plus tôt mercredi que ses paroles étaient «inacceptables».

Les propos de Luc Lavoie ont été vivement dénoncés mercredi matin par Jean-François Lisée et Agnès Maltais, notamment. Ceux-ci avaient alors demandé une réaction de TVA.

Évoquant les pétitions présentées mardi à l'Assemblée nationale sur la chasse aux écureuils, M. Lavoie a d'abord déclaré à l'émission La Joute que «on pourrait prendre nos guns comme les Américains pis on tire les écureuils» avant d'ajouter que «en fait, moi j'aurais aimé pouvoir chasser les séparatistes, mais ça a d'l'air que c'est pas possible».

«Luc, fais pas de blague avec ça», a rapidement répliqué l'animateur Paul Larocque.

L'analyste a par la suite présenté ses excuses en soirée mardi. «Dès que je l'ai dit, j'ai su que cela était offensant et odieux», a-t-il écrit dans une publication Facebook. « À tous ceux qui ont été blessés, je vous demande pardon », a-t-il ajouté.