BIEN-ÊTRE

Les tattoos peuvent s'infecter 15 ans après

Ouch!

03/10/2017 16:36 EDT | Actualisé 03/10/2017 17:05 EDT
Getty Images

Les tatouages peuvent se révéler dangereux pour la santé même 15 ans après leur réalisation.

Tout le monde se soucie de la propreté des salons de tatouages et des aiguilles utilisées, mais personne n'attache d'importance à la composition chimique des encres, alors qu'on devrait - note l'un des auteurs de l'étude Hiram Castillo au ESRF (European Synchrotron Radiation Facility) comme le rapporte The Télégraph.

Tout est parti d'une patiente australienne qui redoutait un cancer en découvrant des ganglions lymphatiques enflammés. Après analyse des tissus, le problème s'est avéré bénin. L''inflammation était la conséquence directe des réactions chimiques de son corps pour expulser les toxines présentes dans son tatouage - comme le raconte The Telegraph. Les médecins Royal Prince Alfred Hospital en ont déduit et conclu qu'un tatouage peut s'infecter des années après. Dans son cas à elle, 15 ans après.

Les encres en question

Certaines encres peuvent même contenir des conservateurs ou même contenir du nickel, du chrome, du manganèse ou encore du cobalt.

« On savait déjà que les pigments des tatouages pouvaient voyager jusqu'à la lymphe, la preuve les ganglions lymphatiques sont teintés de la couleur du ou des tatouages » - explique Bernhard Hesse de la même étude.

Et la réponse du corps ? C'est d'éliminer les corps étrangers. Ce que l'on ne sait pas, c'est comment il va procéder à un niveau cellulaire.

Même des années après, un tatouage peut donc s'infecter.