DIVERTISSEMENT

«Occupation double Bali» fait moins de bruit qu’espéré

V espérait sans doute frapper le million.

02/10/2017 19:35 EDT | Actualisé 02/10/2017 19:46 EDT
Photo Facebook Occupation Double

Le mot-clic #ODBali avait beau être le plus populaire («trending») sur Twitter entre 18h30 et 20h, dimanche, les cotes d'écoute préliminaires de la soirée, dévoilées par Numeris lundi après-midi, ne reflètent pas l'engouement qui grésillait sur les réseaux sociaux pendant la première d'Occupation double Bali, que V lançait en grandes pompes hier.

Les données compilées à partir de l'écoute en direct indiquent que seulement 615 000 curieux étaient devant leur écran pour renouer avec le concept, jadis si populaire à TVA, d'Occupation double.

On imagine évidemment que le Groupe V Média n'a pas investi autant d'argent, sollicité un tel arsenal de commanditaires, mis en place tout ce boucan publicitaire et déployé autant d'efforts sur toutes ses plateformes, y compris MusiquePlus, pour se hisser tout juste au-dessus de la barre des 500 000 téléspectateurs après son premier gala du dimanche.

Qui plus est, ce tapis rouge de près de 90 minutes nous présentait les candidats et donnait le ton aux semaines qui suivront. La curiosité aurait dû être à son comble chez les habitués de l'émission, qui ont pourtant été nombreux pendant 10 ans à TVA, entre 2003 et 2013.

V espérait sans doute frapper le million, et peut-être même plus, avec ce retour fort médiatisé d'OD, ce qui n'aurait pas été utopique. À l'automne 2014, à la même antenne, la première de Ce soir tout est permis, avec Éric Salvail, rameutait 1 057 000 intéressés. Trois ans plus tôt, Philippe Bond et The Price Is Right en attiraient 1,1 million.

Mais il faut croire que les talents d'enfants de La voix junior, à TVA, captivaient davantage les Québécois que les jeux de l'amour et du hasard des célibataires d'Occupation double, dimanche, puisque 1 801 000 personnes ont préféré les petits protégés de Marc Dupré, Marie-Mai et Alex Nevsky aux jérémiades de Karine et Élodie. Notons qu'Occupation double débutait à 18h30 et, La voix junior, à 19h. On croyait qu'OD ébranlerait peut-être la suprématie de La voix junior, mais non.

À 20h, une fois Occupation double terminée, Tout le monde en parle, qui bénéficiait de la présence de plusieurs invités de renom (Julie Snyder, Denis Villeneuve, Claude Julien, Mélanie Joly, Karl Subban) a retenu 1 027 000 «télévores». Ceux-ci étaient par ailleurs au nombre de 876 000 devant la Conversation secrète de Paul Arcand avec Dominique Michel, à TVA.

Ceci dit, le public-cible d'Occupation double Bali, les bien-aimés «milléniaux», ne sont pas des adeptes de la télévision traditionnelle, et préféreront peut-être plonger dans l'aventure de course à l'amour quand bon leur semblera en reprenant les épisodes sur noovo.ca, au gré de leurs envies, plutôt que de demeurer scotchés à leur sofa tôt le dimanche soir. Il faudra voir les cotes d'écoute confirmées, dans environ deux semaines, pour tirer de véritables conclusions.

N'empêche, on anticipait un départ beaucoup plus canon, beaucoup plus significatif pour la bombe Occupation double. Ce que V croyait être une bombe, du moins.

La chaîne a défendu son résultat surprenant, lundi, en insistant sur le fait qu'Occupation double s'était classée bonne première chez les 18-34 ans, avec une part de marché de 43%, et que 300 000 visionnements avaient été enregistrés en moins de 24h sur noovo.ca.

Du nouveau à La voix

Alors qu'on tend à penser que la formule de La voix s'essouffle, les cotes d'écoute n'ont de cesse de nous contredire et la production trouve de judicieux moyens de relancer notre intérêt.

Alors que le panel de coachs fut plutôt immobile dans les dernières années, marqué surtout par des allers et retours de Louis-Jean Cormier, Ariane Moffatt et Isabelle Boulay, et la présence assurée de Marc Dupré et Éric Lapointe, la sixième mouture québécoise, qui prendra l'antenne de TVA après Noël, misera sur l'arrivée de nouveaux visages dans les fauteuils rouges.

Ainsi, outre Éric Lapointe qui demeurera en poste, Lara Fabian, Garou et Alex Nevsky seront les nouveaux chefs de clans du concours de chant. Marc Dupré, Isabelle Boulay et Pierre Lapointe, qui y étaient l'an dernier, seront tous retenus par leurs projets en solo au cours des prochains mois, ce qui permet d'insuffler un peu de sang neuf à La voix.

Lara Fabian jouira donc d'une visibilité inouïe, elle qui passe peu de temps dans la Belle Province, mais qui lancera chez nous son 13e album studio, Camouflage, cet automne. Garou a l'habitude des compétitions télévisées, lui qui a été coach à The Voice : la plus belle voix, en France, pendant quatre saisons. Alex Nevsky est désormais familier avec la mécanique La voix, après avoir joué deux fois le rôle de mentor dans la version «adulte» et deux fois celui de coach dans l'édition «enfants». Éric Lapointe en sera de son côté à son cinquième engagement en tant que coach à La voix.

À l'animation, Charles Lafortune restera aux commandes des spectacles du dimanche, mais une nouvelle venue, Anouk Meunier, sera notre guide dans l'émission des coulisses de La voix, diffusée en semaine.

VOIR AUSSI: