POLITIQUE

Coderre promet des subventions et des crédits de taxes pour les entreprises

Il prévoit tirer avantage du déplafonnement des subventions octroyées par la Ville et utiliser ses nouveaux pouvoirs en matière de crédits de taxes.

02/10/2017 15:42 EDT | Actualisé 02/10/2017 18:13 EDT
Christinne Muschi / Reuters

Le maire de Montréal a dévoilé lundi sa plateforme de promesses en vue des prochaines élections. Parmi les nouvelles mesures annoncées, on note plusieurs mesures fiscales destinées aux entreprises.

Denis Coderre prévoit mettre à profit les nouveaux pouvoirs qui lui sont accordés en vertu du nouveau statut de métropole. Il prévoit tirer avantage du déplafonnement des subventions octroyées par la Ville et utiliser ses nouveaux pouvoirs en matière de crédits de taxes.

Si M. Coderre est réélu en novembre, les propriétaires d'immeubles non résidentiels bénéficieraient ainsi d'un taux de taxe réduit sur une première tranche de 500 000$ de la valeur de leurs bâtiments.

«On a les outils pour le faire maintenant, et on a les budgets», affirme le maire, en référence au statut de métropole.

M. Coderre souhaite également encourager les entreprises en démarrage, souvent appelées «startups», en leur réservant une partie des contrats publics.

Quatre fins de semaine de transport gratuit

M. Coderre prévoit ouvrir l'accès au métro et aux autobus pendant quatre fins de semaine de grands événements. La mesure coûterait 1,1 M$ par événement, comme ce fut le cas lors de la course de Formule E.

Le maire souligne que le coût serait amoindri si l'achalandage moyen augmente.

Il s'agit d'une des nombreuses promesses faites par les différents partis concernant le transport en commun. Projet Montréal a déjà annoncé la création d'une «ligne rose» qui relierait Montréal-Nord à la station Bonaventure en évitant la ligne orange. Lundi, Coalition Montréal a promis une «ligne du savoir» qui partirait de Côte-des-Neiges pour se rendre au centre-ville en passant par le mont Royal.

Ces mesures sont irréalistes, estime le maire Coderre.

Le programme de la continuité

D'autres promesses ont déjà été annoncées ou sont en continuité avec les mesures entamées au cours des quatre dernières années. Les 400 unités de logement pour les itinérants qui figuraient au plan d'action sur l'itinérance 2014-2017 sont au programme.

La mise en œuvre du plan d'action pour le centre-ville figure aussi au menu. Annoncé cet été, ce plan prévoit d'attirer 1000 familles au centre-ville, notamment en créant des écoles et en augmentant le nombre de déplacements en transport en commun vers le cœur de la métropole.

Le maire a déjà annoncé son intention de créer deux nouveaux programmes pour l'habitation, une pour augmenter le nombre de logements sociaux, l'autre pour favoriser l'accès à la propriété.

Le développement du réseau de transport en commun, notamment le prolongement de la ligne bleue, est aussi au programme.