BIEN-ÊTRE

5 façons de prolonger sa saison de planche à pagaie ou SUP en automne

Où ? Comment ? On vous glisse quelques conseils.

27/09/2017 16:35 EDT | Actualisé 27/09/2017 16:36 EDT
Photo courtoisie Pop Spirit

Bien que les feuilles rougissent et chutent en même temps que la température de l'eau, ce n'est pas encore le moment de ranger sa planche à pagaie. L'automne est une belle saison pour pagayer. Même que les adeptes pratiquent le SUP (stand-up paddleboard) à l'année ! Où ? Comment ? On vous glisse quelques conseils.

Sur un lac

Le beau temps des dernières semaines a fait bien des heureux, dont les plaisanciers et les baigneurs qui peuvent encore pratiquer leur sport nautique préféré à ce temps de l'année. Vous voulez essayer le SUP ? Plusieurs écoles ont prolongé leur saison. Surtout celles qui offrent des formations sur les lacs et les eaux calmes. Les petits bassins ont l'avantage de conserver leur eau plus chaude plus longtemps.

Avec une combinaison thermique

Sur un lac, sur une rivière ou même sur le fleuve, le SUP se pratique même lorsque l'eau est froide. Il nécessite donc d'enfiler une combinaison thermique en néoprène (wetsuit). Sur le fleuve, même en été, la température de l'eau peut friser les 4 degrés Celcius. Un wetsuit d'au moins 4/3 (4mm d'épaisseur sur le corps et 3 aux articulations) est alors essentiel. Des chaussons le seront également. Lequel choisir ? Renseignez-vous auprès des conseillers des boutiques spécialisées, comme Southbird, Sport Radical, MEC et compagnie.

Durant un festival des couleurs

Certaines écoles et studios de SUP organisent une dernière sortie de groupe en octobre, pour profiter et admirer les paysages colorés d'automne. À notre agenda : Pop Spirit clôturera sa saison en Estrie, du 13 au 15 octobre, pour une escapade de SUP et yoga. Tandis que La Plage Québec organise une randonnée des couleurs, le 7 octobre, à proximité de Québec.

Dans une piscine

Vous êtes plutôt frileux ? Optez pour le SUP intérieur! Plusieurs cours sont offerts en piscine durant la saison froide (dépêchez-vous de vous inscrire, certaines sessions sont déjà débutées!). Le yoga SUP est particulièrement populaire en piscine. Les postures sont exécutées en majeure partie sur la planche, qui fournit une surface assez stable, et, parfois, dans l'eau. Ce sport constitue une bonne façon de retrouver les bienfaits du yoga (flexibilité, relaxation, respiration) tout en étant en contact avec l'eau.

Courtoisie FOTAU.com pour Echo Aloha SUP

Où le pratiquer ? À l'UQAM ou encore dans l'un des quatre centres Echo Aloha SUP (Saint-Jérôme, Blainville, Mont-Trembant et Saint-Eustache www.echoaloha.com/cours-de-sup-yoga-et-sup-fitness-en-piscine ou sports.uqam.ca

À l'étranger

Et lorsque les feuilles seront tombées et que le vent de novembre ralentira les ardeurs des pagayeurs, ceux-ci se tourneront vers différents forfaits, retraites et séjours dans le Sud. Durant l'hiver, plusieurs studios de yoga s'associent avec une école de surf ou de SUP (locale ou à l'étranger) pour offrir des séjours diversifiés et ressourçant. Le premier à l'horaire est la clinique de surf et SUP à Cocoa Beach, début novembre, avec Espace Om Shanti et le manufacturier québécois Do Sport, dans les vagues floridiennes qui ont vu grandir le champion de surf Kelly Slater.

Bon SUP!