POLITIQUE

Un candidat à la mairie fait une annonce... illégalement

Après les pancartes installées dans le Vieux-Montréal, une autre bourde est venue colorer la campagne électorale municipale.

25/09/2017 15:44 EDT | Actualisé 25/09/2017 15:44 EDT
Olivier Robichaud

Après les pancartes installées dans le Vieux-Montréal, une autre bourde est venue colorer la campagne électorale municipale. Le candidat à la mairie Jean Fortier a fait une annonce partisane à l'hôtel de ville, ce qui n'est pas permis.

M. Fortier, candidat pour Coalition Montréal, a convoqué les médias pour présenter son colistier John Simon, qui se présentera dans le district Peter-McGill. Le point de presse a eu lieu dans le hall de l'hôtel de ville.

Or, selon Élection Montréal, il est interdit de faire une annonce partisane à l'hôtel de ville pendant la période électorale. En matinée, le maire Denis Coderre et la chef de Projet Montréal Valérie Plante sont sortis sur la place Vauquelin pour faire leurs annonces.

M. Fortier affirme qu'il n'était pas au courant de la règle. Il promet que ce faux pas ne sera pas répété.

Le candidat de Coalition Montréal a pris la mesure inhabituelle de faire des «demandes» au prochain maire plutôt que des promesses d'action d'une administration Fortier. Il assure toutefois croire en ses chances de remporter la prochaine élection.

«L'important n'est pas de savoir qui va gagner l'élection, c'est de savoir si les Montréalais vont gagner», lance-t-il.