DIVERTISSEMENT

Oliver Jones au Festival du film black

Le célèbre pianiste profitera de sa présence en ville pour accompagner la présentation du documentaire qui lui est consacré.

24/09/2017 11:57 EDT | Actualisé 24/09/2017 12:03 EDT

La 13e édition du Festival international du film black de Montréal (FIFBM) se déroulera du 27 septembre au 1er octobre. Au menu, 66 films en provenance de 25 pays présentés dans plusieurs endroits de la métropole.

«Aujourd'hui plus que jamais nous voulons dénoncer les incohérences, les inégalités, les injustices qui sont encore trop nombreuses», a soutenu par voie de communiqué Fabienne Colas, présidente et fondatrice du festival. En ouverture donc, Kalushi: The story of Solomon Mahlangu, un film d'époque retraçant le destin tragique d'un héros du mouvement de libération en Afrique du Sud.

Ainsi les affres de la communauté noire au pays comme à l'international seront abordées à travers une programmation cinématographique rappelant les grands défis pour un peuple, toujours victimes d'iniquité à travers le monde comme le thème des réfugiés ou la violence policière à travers le mouvement antiraciste Black Lives Matters.

Ajoutons qu'un hommage sera rendu à Oliver Jones le 30 septembre. Le célèbre pianiste canadien profitera de sa présence en ville pour accompagner la présentation du documentaire qui lui est consacré, Oliver Jones: Mind Hands Heart de Rosey Ugo Edeh. Enfin en clôture de l'événement, le public aura la chance de découvrir le long métrage Carpinteros de la Dominicaine José Maria Cabral, une version latino-caribéenne de Roméo et Juliette basée sur des faits réels.