POLITIQUE

Montréal pourrait prolonger les heures d’ouverture des bars

Si Denis Coderre le veut...

21/09/2017 16:16 EDT | Actualisé 21/09/2017 16:37 EDT
LA PRESSE CANADIENNE

QUÉBEC – Avec son statut de métropole maintenant confirmé, Montréal a les pouvoirs de prolonger les heures d'ouverture des bars au-delà de 3h du matin. Le maire Denis Coderre a l'intention d'aller de l'avant avec un autre projet-pilote en ce sens.

L'Assemblée nationale a adopté le projet de loi 121 qui augmente l'autonomie de la Ville de Montréal. Avec ses nouveaux pouvoirs, la métropole pourra fixer les heures d'exploitation des établissements qui détiennent un permis d'alcool et des établissements commerciaux.

En réponse à une question s'il allait en profiter pour prolonger les heures d'ouverture des bars, le maire Coderre n'a laissé aucun doute sur ses intentions dans ce dossier. « Évidemment! s'est-il exclamé en anglais. Il y a un merveilleux mot en politique pour cela : projet-pilote. »

Ce n'est pas la première fois que cette idée est soulevée. En 2014, la Régie des alcools, des courses et des jeux avait fermé la porte au projet-pilote du maire Coderre qui aurait permis à 19 bars de rester ouverts jusqu'à 6h du matin dans le Quartier latin et sur la rue Crescent.

L'idée avait suscité la grogne chez les tenanciers de bars qui avaient été écartés du projet. La Régie, de son côté, en était venu à la conclusion que le projet était « contraire à l'intérêt public » et « susceptible de nuire à la tranquillité publique ».

Si le maire Coderre reconnaît qu'il y aura des préoccupations avec la venue d'un projet-pilote, il pense qu'il y aurait des « avantages » à prolonger les heures d'ouverture des bars.

« Si vous quittez à 3h et tout le monde part en même temps, cela pourrait créer de l'agitation, dit-il. Prolonger les heures ne veut pas nécessairement dire boire plus. Ça pourrait permettre de finir la soirée plus sereinement et ne pas tous partir en même temps. »

Des vins pour vous gâter un peu