BIEN-ÊTRE

7 expériences à vivre absolument au Lac-Saint-Jean

Pour un parfait long week-end ou une semaine de vacances en pleine nature.

19/09/2017 12:05 EDT | Actualisé 06/10/2017 12:43 EDT
Courtoisie

Pour un long week-end ou une semaine de vacances en pleine nature, le Lac-Saint-Jean constitue une destination idéale. Quelques expériences à (re)découvrir!

1- Dormir au-dessus d'un magasin général à Val-Jalbert

Une visite à Val-Jalbert permet d'avoir un aperçu du mode de vie des habitants d'un village prospère au début des années 1920. Créé pour accueillir les travailleurs de l'usine et leur famille, l'endroit était ce qu'on appelle «un village de compagnie». On peut y admirer la chute Ouiatchouan, qui dépasse les chutes Niagara de 20 mètres et qui alimentait jadis le moulin. Une quarantaine des 80 maisons ont été rénovées. Le top? Passer la nuit au-dessus du magasin général ou dans une résidence d'époque. Si l'aspect moderne des chambres peut surprendre a priori, on apprécie rapidement le confort et les commodités offertes. Une superbe option pour explorer le village à son rythme! Notez qu'il est possible de dormir sur place jusqu'au 8 octobre. Le site ferme ses portes jusqu'en mai à compter du 9 octobre.

2- Prendre le train

Disons-le d'emblée : se rendre en train au Lac-Saint-Jean est plus long que par la route et vous aurez probablement tout de même besoin d'une voiture pour vous déplacer une fois sur place. Mais le trajet entre Montréal et Chambord avec Via Rail offre un point de vue totalement différent sur la région, peu importe la saison. C'est l'occasion de se retrouver en pleine nature, souvent loin de la route, et de voir le paysage se transformer. L'automne, vous apercevrez des groupes de chasseurs descendre au milieu de nulle part, certaines pourvoiries étant plus facilement accessibles par la voie ferrée. Envie d'une escapade sans voiture? Il est possible de descendre à la station Lac-Bouchette pour séjourner à l'Ermitage Saint-Antoine, sanctuaire propice à l'introspection. Les chambres ont même accès à WiFi!

3- Les quatre saisons du Zoo sauvage de Saint-Félicien

Ouvert toute l'année, le Zoo sauvage de Saint-Félicien propose une multitude d'expériences selon les saisons. Si, pendant l'été, le parcours lumineux Anima Lumina créé par Moment Factory s'avère un franc succès, le reste de l'année, des activités viennent pimenter les visites régulières. Un safari photo est notamment organisé le 30 septembre et l'Halloween sera célébré en grand les 28 et 29 octobre. Visiter les sentiers de la nature en plein hiver offre par ailleurs une expérience totalement différente de l'été. Saurez-vous repérer les animaux sur la neige immaculée?

4- Goûter la cuisine inspirée du chef Carl Murray au restaurant du Vieux Moulin

Inclus dans les forfaits hébergement de Val-Jalbert, le souper au restaurant du Vieux Moulin peut également être réservé à part. C'est sans contredit l'une des meilleures tables de la région. Le chef Carl Murray mise sur les ingrédients de l'industrie agroalimentaire locale. Vous pourrez par exemple retrouver le cheddar Perron, les légumes du jardin de chez Lévesque et le porc Boréal de Saint-Prime dans votre assiette. Lors de notre passage, nous avons adoré sa version réinventée de la fameuse tourtière du Lac avec de la truite à la place de la viande. Prix du souper table d'hôte quatre services : 45,95$ par adulte et 21,95$ par enfant. À noter que les visiteurs qui achètent un accès journalier au site peuvent bénéficier d'un rabais sur la table d'hôte en soirée.

5- Dormir dans un chalet sur pilotis au Camping Chute à l'ours

Si vous chercher un lieu paisible et moins connu des touristes, le Camping Chute à l'ours, à Normandin, est à considérer. On peut y louer un chalet sur pilotis avec vue sur la rivière Ashuapmushuan du printemps à l'automne, ou l'un des chalets en toute saison (prix variables). L'été, des terrains de camping sont également disponibles en location. Sur le site, il est possible de faire de la randonnée dans les 2,4 km de sentiers qui longent la rivière. L'endroit parfait pour ceux qui aiment s'endormir avec le bruit des rapides!

6- Visite à la Chocolaterie des Père Trappistes

Impossible de résister au chocolat des Pères Trappistes de Dolbeau-Mistassini, surtout celui aux bleuets! Dans la région depuis 1892, les Pères sont aujourd'hui neuf à résider au monastère. Vous pouvez bien sûr simplement passer à la boutique pour dire bonjour au Père Augustin et faire des provisions de délices sucrés, mais si vous êtes curieux, sachez qu'il est possible de participer à un circuit thématique pour visiter les lieux ou même de séjourner au monastère pour vous ressourcer.

7- Visite au Moulin des pionniers

Pour savoir à quoi ressemble un moulin à scie actionné par l'eau, le Moulin des Pionniers est à ajouter à la liste des lieux à visiter. Des personnages d'époque nous font découvrir le site, témoin de l'histoire régionale depuis 1889. Ouvert au grand public pendant tout l'été jusqu'au 17 septembre, l'endroit est accessible sur réservation jusqu'au 31 octobre. Le restaurant La Maison de Marie sert par ailleurs des mets régionaux. Nous avons beaucoup aimé la tourtière! Sachez qu'il est également possible de dormir à La Maison du conteur, qui se trouve en plein cœur du site, ou en dortoir (25$ sans literie, 40$ avec).

Merci à Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean et à Via Rail.

7 expériences à vivre au Lac-Saint-Jean

À VOIR AUSSI