DIVERTISSEMENT

Les célébrations des Prix Gémeaux sont lancées… au Complexe Desjardins

L’émission «Enquête» et le documentaire «T’es où Youssef?» sortent grands vainqueurs.

15/09/2017 07:27 EDT | Actualisé 15/09/2017 07:31 EDT
Paméla Lajeunesse

Décorés de quatre statuettes chacun, l'émission d'affaires publiques Enquête et le documentaire T'es où Youssef? sortent grands vainqueurs de la Soirée des artisans et du documentaire, premier volet des célébrations des 32e Prix Gémeaux, qui avait lieu jeudi soir.

Ces productions ont été talonnées de près par De garde 24/7 et L'Imposteur, qui ont raflé les honneurs trois fois. 1000 jours pour la planète, Délateurs, Les pays d'en haut, Bye bye 2016 etVérités et conséquences avec Louis T, entre autres, ont aussi fait bonne figure en remportant deux trophées lors de ce gala réservé aux gens de la télévision et des médias numériques, oeuvrant principalement derrière la caméra (producteurs, réalisateurs, scénaristes, recherchistes, directeurs photos, monteurs, maquilleurs, coiffeurs, etc.) Plus de 60 distinctions y étaient octroyées.

Le rassemblement consistait en un banquet tenu sur la Grande Place du Complexe Desjardins, à Montréal. De grands rideaux noirs séparaient l'événement des boutiques et des passants venus compléter leurs emplettes du jeudi soir, mais plusieurs curieux ont néanmoins pu se poster à la galerie du deuxième étage pour admirer le spectacle.

La présentation était animée par Louise Deschâtelets et Jean-Sébastien Girard, lesquels, ironiquement, performaient au même moment aux Dieux de la danse, sur les ondes de Radio-Canada, où leur cha-cha-cha était bien sûr préenregistré. On a même eu droit à un très bref extrait de leur prestation au moment où elle était diffusée, en temps réel.

En fait, Girard et Deschâtelets attendaient que Mario Cecchini, président de l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision, qui chapeaute l'organisation des Gémeaux, ait terminé sa traditionnelle allocution pour peser sur le bouton «Play» qui allait nous les montrer en action. Hélas, on n'a pu apercevoir que le tout dernier pas de leur tour de piste, ce qui a fait répliquer à Jean-Sébastien Girard un très baveux, presque arrogant : «Le timing, c'est pas pour les chiens, monsieur le président». Les spectateurs ne s'en sont pas trop offusqués.

Soirée des artisans et du documentaire des Prix Gémeaux

Autodérision

L'improbable duo a joué la carte de l'autodérision à plusieurs reprises pendant la remise de prix, en se payant la tête de ses confrères et consoeurs bossant dans l'ombre à la télévision et dans les médias numériques. Salutations cordiales à Ève Déziel, productrice, Paul-Maxime Corbin, concepteur, scénariste et recherchiste, et Martin Traversy, recherchiste et producteur au contenu, qui ont été gratifiés de plusieurs clins d'œil amusants.

Jean-Sébastien Girard a aussi beaucoup taquiné sa partenaire, avec des sous-entendus sur son âge et ses années de gloire – selon lui – déjà derrière. Louise Deschâtelets s'est notamment fait gentiment rappeler à l'ordre lorsqu'elle a emprunté l'expression «dièse» pour parler de «hashtag». On avait aussi inventé un concept de «Mini-Académie» visant à former les (faux) artisans de la télévision de demain, un gag récurrent souvent très mignon, qui s'est déployé ponctuellement sur vidéo.

Par contre, on avait parfois l'impression que les blagues du tandem tombaient à plat, probablement perdues dans l'immensité de la salle de fortune, ou simplement non saisies par l'assistance inattentive, qui se délectait d'un repas de charcuteries, foie gras et filet mignon au même moment.

La mère de Jean-Sébastien Girard, la productrice d'Attraction Images, Marleen Beaulieu, et même Yves Corbeil, ont pour leur part joué les hôtesses en remettant les récompenses aux artistes. En guise de clou de la fête, le canard Boucane, d'Allô Boubou, rendez-vous jadis présenté en direct du Complexe Desjardins, est venu saluer les convives... en marchette.

Les 32e Prix Gémeaux culmineront dimanche, avec la présentation, en après-midi, de l'Avant-Première, animée par Anaïs Favron et retransmise par ARTV, toujours en direct du Complexe Desjardins. En soirée, Éric Salvail et Jean-Philippe Wauthier seront les maîtres de cérémonie du gala, relayé à Radio-Canada, où seront dévoilés les lauréats dans les catégories de pointe, dont celles des Séries dramatiques annuelle et saisonnière et des interprétations masculine et féminine dans ces mêmes séries.

Louise DesChâtelets a récemment discuté avec le HuffPost Québec à l'approche de cette soirée:

Voici un bref aperçu des gagnants de la Soirée des artisans et du documentaire 2017

Enquête

-Meilleure série ou spéciale d'affaires publiques

-Meilleure réalisation : affaires publiques

-Meilleure recherche : affaires publiques

-Meilleur reportage long (plus de cinq minutes)

T'es où Youssef?

-Meilleure émission documentaire : société

-Meilleure réalisation documentaire : société, histoire et politique – émission

-Meilleure recherche : documentaire – émission

-Meilleure composante numérique pour une émission ou série : documentaire

De garde 24/7

-Meilleure série documentaire : société

-Meilleur scénario : documentaire – série

-Meilleur son : magazine, affaires publiques, documentaire toutes catégories

L'imposteur

-Meilleure distribution artistique : fiction

-Meilleure musique originale : fiction

-Meilleur thème musical : toutes catégories

1000 jours pour la planète

-Meilleure émission ou série documentaire : nature, sciences et environnement

-Meilleure direction photographique : affaires publiques, documentaire – série

L'Imposteur

--Meilleure distribution artistique : fiction

-Meilleure musique originale : fiction

-Meilleur thème musical

Les pays d'en haut

-Meilleur son : fiction

-Meilleurs décors : fiction

Bye Bye 2016

-Meilleure création de costumes : toutes catégories

-Meilleurs maquillages / coiffures : toutes catégories

Délateurs

-Meilleure réalisation : docufiction

Vérités et conséquences avec Louis T

-Meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques : affaires publiques, sport

-Meilleure animation pour une émission ou série produite pour les médias numériques : affaires publiques, sport

Banc public

Meilleure recherche : talk-show, magazine

Fièvre politique

-Meilleure recherche : documentaire – série

Cochon dingue

-Meilleure recherche : jeunesse

Victor Lessard

-Meilleure direction photographique : fiction

Lâcher prise

-Meilleur montage : fiction

Le lot du diable

-Meilleur montage : humour, variétés, toutes catégories

Votre beau programme

-Meilleurs décors : toutes catégories variétés, magazines, affaires publiques, sports

Les Jeux Olympiques de Rio 2016

-Meilleur reportage court (cinq minutes ou moins)