BIEN-ÊTRE

Belle gueule : on a testé le soin VIP pré-gala des célébrités!

C'est donc ça leur fameux secret!

14/09/2017 14:52 EDT | Actualisé 14/09/2017 17:16 EDT

Les stars ont beau avoir une routine de beauté quasi parfaite, mais quand vient le temps d'un gala ou d'un tapis rouge, ils sont plusieurs à opter pour des traitements de choc afin de briller de mille feux. Un peu jaloux de leur apparence, on s'est dit : «à notre tour d'essayer»! On a testé, le Peel freeze, le soin VIP des Cliniques Skins que les vedettes québécoises s'offrent juste avant les grandes premières.

Si vous pensiez que les hommes ne prenaient pas soin d'eux, il était temps que vous sortiez de votre caverne. La rubrique « Belle gueule » sert à briser les tabous sur la beauté au masculin. Le but n'est pas de se déguiser, mais de se montrer sous son meilleur jour tout en conservant un aspect naturel. Conseils et astuces seront au menu.

Avoir l'air jeune, ça passe en grande partie par l'apparence de la peau. C'est justement ce que vient corriger en profondeur le Peel freeze. Maripier Morin (à la peau assez sublime merci), Jean-Philippe Dion, Valérie Roberts, Angéla Price (la femme de Carey du CH), et Mylène St-Sauveur l'ont compris et c'est pourquoi ils sont passés chez Skins.

En quoi ça consiste?

Bien plus qu'un simple facial, le Peel freeze - un traitement signature des Cliniques Skins - s'avère une combinaison de soins permettant de faire peau neuve en seulement 1h30.

Les deux gros morceaux sont le peeling à l'acide glycolique qui vient enlever toutes les cellules mortes et préparer la peau à absorber tous les soins nourrissants puis un Venus freeze, une technologie qui emploie à la fois radiofréquence multipolaire et champs magnétiques pulsés, stimulant la production de collagène et permettant le resserrement des pores.

L'esthéticienne qui a créé le soin, Jenny, fait d'abord une évaluation complète de l'épiderme, puis détermine quel pourcentage d'acide contiendra le peeling. Plus les dommages sont visibles, plus ça grimpe. Elle procède ensuite au nettoyage, puis s'assure que les pores soient bien ouverts en passant des serviettes chaudes sur le visage.

Elle enchaîne avec le fameux peeling en étendant l'acide glycolique sur le visage tout en évitant le contour des yeux. Ça picote un peu, mais rien de bien désagréable. En moins de cinq minutes, l'acide vient «brûler» la première couche de la peau. Au revoir imperfections et aspect terne.

Hugo Jolion-David

On se cache ensuite les cheveux, se bouche les oreilles et ferme les yeux. Jenny étend une gelée sur le visage pour passer au Venus Freeze. Le traitement toujours dans la gamme du non-invasif ressemble à une échographie ou un massage facial, mais avec de la chaleur en plus. L'outil peut parfois devenir pas mal chaud, mais Jenny - s'assure que la température du visage ne monte pas trop. Après tout, personne n'est venu ici pour griller.

Puis vient le temps de l'hydratation pour apaiser la peau un peu. On appose sur le visage un sérum, puis un masque en feuille à base de collagène qu'on laisse reposer 20 minutes. On conclut avec un massage du visage avec une huile ultra hydratante.

Hugo Jolion-David

Le résultat

Bonne nouvelle : vous n'avez pas à annuler votre réservation au restaurant prévue le soir même. Le traitement, quoiqu'étoffé et complet, ne défigure pas. On ne note aucune enflure. Quelques petites et rares rougeurs peuvent apparaître, mais s'effacent rapido.

Le visage, lui, est super hydraté, les pores sont plus serrés, donnant une apparence de peau ultra lisse, repulpée, en pleine santé. L'épiderme reluit un peu à cause de l'hydratation intense à base d'huile, mais rien qu'une poudre matifiante ne peut cacher (si vous devez passer devant la caméra, par exemple).

En fait, la peau est encore plus prête à accueillir le maquillage. «Après le traitement, les maquilleurs sont contents, la peau est comme un canevas bien lisse et lumineux, confie l'esthéticienne d'expérience Jenny. Plus la peau est belle, moins on a de besoin de mettre du maquillage. Et trop de make-up, ça peut donner un air plus vieux.»

Précaution

Il est suggéré de mettre de la crème solaire le lendemain du traitement comme la première barrière de la peau a été fragilisée. Et bien, évidemment, on poursuit notre routine beauté habituelle. Nettoyage-exfoliation (plus légère qu'à l'habitude)-hydratation.

L'effet «glow» peut rester jusqu'à une semaine, nous indique Jenny, mais les bienfaits pour la peau, eux, se ressentent à long terme.

Les traitements beauté des stars parfois étranges