DIVERTISSEMENT

Près de 1,4 million de téléspectateurs pour le retour de «District 31»

Le sort de Nadine (Magalie Lépine-Blondeau) et Patrick (Vincent-Guillaume Otis) inquiétait vraiment les Québécois.

12/09/2017 19:48 EDT | Actualisé 12/09/2017 19:48 EDT
Courtoisie

Les téléspectateurs étaient au nombre de 1 399 000 devant Radio-Canada, lundi soir, pour le grand retour de District 31 et la fin du suspense qui a tenaillé tout l'été les adeptes de la série .

Et ce ne sont là que les chiffres préliminaires fournis par Numeris mardi, en milieu de journée, lesquels ne tiennent compte que des visionnements en direct d'hier, sans considérer les enregistrements et le rattrapage sur Tou.tv.

Avec cette moyenne frôlant le 1,4 million de fidèles, District 31 a ainsi battu son propre record d'écoute, en seulement un an de vie à l'antenne. On plaint toutefois un peu les malchanceux(euses) qui n'ont pu regarder le crucial épisode en direct : ils ont sûrement eu le temps d'apprendre le punch avant de pouvoir constater eux-mêmes que leur duo de policiers chéri est encore bien vivant, amoureux... et nouvellement «passionné» par le jardinage.

Ailleurs en ce lundi chargé en télévision, les nouveautés de Radio-Canada, Trop (661 000), Faits divers (604 000) et Olivier (675 000), ont eu peine à retenir l'attention devant leurs rivales de TVA, dont Boomerang (954 000), L'Échappée (1 112 000) et L'Imposteur(891 000). Les températures presque estivales qui prévalent cette semaine dans la Belle Province ne sont sûrement pas étrangères à ces données plutôt maigres.

Par ailleurs, Radio-Canada a marqué des points importants samedi, avec son excellente édition spéciale d'En direct de l'univers consacrée aux artistes-vedettes de sa programmation d'automne. On y a notamment vu et entendu le groupe Glass Tiger, des représentantes du milieu carcéral et des détenues, l'équipe en coulisses de Marina Orsini et Fred Pellerin pousser la note pour honorer l'une ou l'autre des têtes d'affiche de la chaîne. Même présentée un samedi, un soir pour le moins ingrat en télévision, l'émission a rassemblé 801 000 curieux.

VOIR AUSSI:

«District 31»: la fin du conte de fées?