POLITIQUE

Cannabis au volant : Algorithme Pharma a les yeux rivés sur l’Ontario

L'entreprise compte courtiser chaque province pour étudier les effets du cannabis au volant.

08/09/2017 05:45 EDT | Actualisé 08/09/2017 05:46 EDT
Jimmy Anderson

Après avoir essuyé un refus d'Ottawa et fait les yeux doux à Québec, la compagnie Altasciences, propriétaire d'Algorithme Pharma, compte courtiser chaque province pour mener des études cliniques sur les effets du cannabis au volant, à commencer par l'Ontario.

« On veut rassurer tous les gens au Canada, alors on s'apprête à [contacter] toutes les provinces », a confirmé Marie-Hélène Raigneau, directrice générale d'Altasciences. L'entreprise entend contacter le gouvernement de l'Ontario en premier. « Après ça, on verra. »

La compagnie a déjà fait du lobbying auprès des paliers fédéral et provincial, au Québec, pour mener une série de tests sur la conduite avec facultés affaiblies sous l'influence du cannabis, en prévision de la légalisation prévue en juillet 2018.

Le PDG d'Altasciences, Chris Perkin, avait déjà indiqué qu'il n'existait pas de données scientifiques fiables qui résisteraient à une contestation juridique en cas d'arrestation. Il pense que le temps presse pour mener des études en bonne et due forme.

Les ministères fédéraux chargés du dossier ont par la suite affirmé qu'aucune autre étude ne sera nécessaire pour évaluer les impacts du cannabis au volant. Mais Raigneau reste optimiste. « On espère que la porte se rouvre rapidement », a-t-elle dit.

Québec, de son côté, n'est pas complètement fermé à la proposition. La ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois, a déjà affirmé qu'elle attendrait la fin des consultations régionales sur l'encadrement du cannabis pour trancher.

« Il y a déjà des études. Sont-elles concluantes? Est-ce que c'est suffisant? C'est un enjeu qui a été abordé. On va réfléchir à ça », a-t-elle dit en marge des consultations à Québec, il y a deux semaines.

Québec compte déposer son projet de loi pour encadrer la légalisation du cannabis cet automne.

VOIR AUSSI :