DIVERTISSEMENT

Depeche Mode au Centre Bell:  une énergie débordante

Le groupe électro-pop britannique a énergisé mardi soir près de 16 000 fans.

06/09/2017 00:15 EDT | Actualisé 06/09/2017 15:06 EDT
Paméla Lajeunesse

Le groupe électro-pop britannique Depeche Mode a énergisé mardi soir presque 16 000 fans au Centre Bell de Montréal, présentant 37 ans de succès en près de 2 heures et 15 minutes.

La qualité du son était exceptionnelle et la foule a dansé debout tout au long de la soirée.

L'équilibre n'a pas été facile à atteindre comme la grande majorité du public semblait être venue afin d'entendre les hits des années 1980 et 1990.

Le début du concert a été lent, avec des extraits du récent album Spirit qui a eu peu d'écho chez les fans. On a pu entendre Going Backwards, Cover Me, Poison Heart et Where's The Revolution.

Comme à l'habitude, le chanteur et leader Dave Gahan s'est déhanché au grand plaisir de la foule et sa facilité de contact a énergisé le public du Centre Bell. Gahan sait comment amener les gens à chanter avec lui et il a été le pivot du spectacle. Ses chorégraphies sont toujours des beaux moments. Et il s'est adressé au public en français à quelques reprises.

Depeche Mode au Centre Bell

Martin Gore, guitariste et chanteur, n'a pas donné sa place non plus, interprétant A Question of Lust, Home et Somebody, au plus grand plaisir des fans. Et il est de loin le plus grand musicien de la formation. Égal à lui-même, l'immuable Andy Fletcher au clavier est resté discret et en retrait.

Grâce à l'écran géant derrière la scène, tout un chacun a pu profiter du concert au maximum et des projections/vidéoclips ont permis un grand effet visuel.

Le concert a commencé à lever avec In Your Room et World in My Eyes, mais on aurait bien apprécié entendre People Are People, Master and Servant, Just Can't Get Enough ou encore Policy of Truth. Pas facile de choisir dans le large éventail de Depeche Mode.

Le public a été conquis par la suite avec les hymnes fédérateurs que sont Everything Counts, Stripped, Never Let Me Down Again, Walking in My Shoes, Enjoy The Silence et enfin, Personal Jesus.

Dave Gahan a aussi entonné une émouvante reprise de David Bowie, Heroes. C'était la totale.

Somme toute, un concert rodé au quart de tour par de grands professionnels. Mais on aurait aimé plus de succès des années 1980.

Les chansons:

  1. Going Backwards
  2. So Much Love
  3. Barrel of a Gun
  4. A Pain That I'm Used To
  5. Corrupt
  6. In Your Room
  7. World in My Eyes
  8. Cover Me
  9. A Question of Lust
  10. Home
  11. Poison Heart
  12. Where's the Revolution
  13. Wrong
  14. Everything Counts
  15. Stripped
  16. Enjoy the Silence
  17. Never Let Me Down Again

Le rappel:

  1. Somebody
  2. Walking in My Shoes
  3. "Heroes" (David Bowie)
  4. I Feel You
  5. Personal Jesus