NOUVELLES

Sans eau après un accident en plein désert, il marche 60 heures et parvient à survivre

En 2015, un autre naufragé du désert n'avait pas eu autant de chance.

05/09/2017 07:23 EDT | Actualisé 05/09/2017 07:23 EDT
Nine News

L'Australien Thomas Mason a échappé au pire. Alors que l'homme de 21 ans rentrait chez lui après un rendez-vous professionnel, rapporte BBC News, il a emprunté une route désertique partant de la communauté aborigène Pipalyatjara, dans le sud de l'Australie, pour rejoindre la métropole la plus proche, Alice Springs.

Sur le chemin, il a tenté d'éviter un troupeau de chameaux sauvages (le genre de choses qui a peu de chances de vous arriver en France...) mais sa voiture a fait des tonneaux et s'est retrouvée hors service. Le village le moins éloigné se situe à... 150 kilomètres. Malgré de légères blessures liées à l'accident, Thomas Mason a quand même décidé de marcher.

Nine News
Sa voiture accidentée laissée sur le bas côté.

Sauvé par les températures clémentes

Manquant d'eau au deuxième jour de son expédition, il survit grâce à son urine, qu'il a consommée. À cette époque de l'année, le temps est relativement clément en Australie, la météo du 30 et du 31 août indiquant des températures maximales de 25 degrés.

Au total, il aura donc marché entre cent et cent quarante kilomètres pendant soixante heures. Il a finalement été retrouvé par les autorités, légèrement brûlé par le soleil et déshydraté.

À la chaîne locale Nine News, le jeune homme raconte s'être demandé quand son entourage s'apercevrait de sa disparition. Alors qu'il a disparu le mercredi 30 août, ses parents avaient lancé l'alerte le vendredi 1er septembre.

Nine News
Thomas Mason dans les bras de sa mère.

En 2015, un homme avait marché cinquante kilomètres et s'était effondré à deux kilomètres d'une ferme, sous le poids de la chaleur écrasante de l'été austral. Au Nouveau-Mexique, en août 2015, un couple est décédé dans le désert. Seul leur fils avait survécu.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

Voir aussi: