POLITIQUE

Plus de femmes à l’avant-plan dans le cabinet fantôme du Parti québécois

Véronique Hivon, Mireille Jean et Catherine Fournier prennent du galon.

05/09/2017 13:15 EDT | Actualisé 05/09/2017 13:40 EDT

QUÉBEC – Trois députées péquistes se voient confier des dossiers supplémentaires dans le cabinet fantôme du Parti québécois «parce qu'elles le méritent», selon le chef Jean-François Lisée.

La députée de Joliette, Véronique Hivon, se mérite donc un «défi supplémentaire» avec le dossier de la famille, en plus de rester porte-parole en matière de justice, institutions démocratiques et soins de fin de vie.

Il s'agit d'un dossier d'importance pour M. Lisée, qui promet de faire de la famille une priorité en vue des élections l'an prochain. «Nous sommes le parti qui a fait du Québec un endroit où les familles sont favorisées et nous voulons faire des pas supplémentaires dans ce sens-là», a-t-il affirmé lors d'un point de presse à Montréal mardi matin.

Mme Hivon était, jusqu'à tout récemment, la responsable de la convergence souverainiste. Mais les militants de Québec solidaire ont rejeté toute forme d'alliance avec le PQ lors de leur congrès du mois de mai.

La députée de Chicoutimi, Mireille Jean, qui était déjà porte-parole en matière d'innovation et d'économie numérique, misera quant à elle sur les dossiers entourant le «bordel informatique».

M. Lisée admet que l'opposition officielle aurait pu faire preuve de plus d'agressivité sur ce front. «Le Parti québécois n'a pas été aussi mordant qu'il le devait ces dernières années», a-t-il dit, en précisant que Mme Jean a œuvré dans le milieu des hautes technologies pendant des années.

C'est la députée de Marie-Victorin, Catherine Fournier, qui héritera du dossier de la condition féminine, dont Mme Jean avait la responsabilité, en plus des relations avec la communauté LGBT. Son chef est d'avis que la jeune femme est «capable d'en prendre».

M. Lisée dit qu'il y aura d'autres «ajustements» à son cabinet fantôme dans les prochains jours.

LIRE AUSSI:

» Jean-François Lisée a vendu sa maison d'Outremont
» La FIQ favorise les solutions du PQ en matière de santé
» Jean-François Lisée ouvert à renforcer la protection du français

VOIR AUSSI: