NOUVELLES

Un opposant du maire de Brossard acquitté de voies de faits contre un élu

Nikolai Grigoriev pourra de nouveau assister aux séances du conseil municipal.

28/08/2017 11:59 EDT | Actualisé 28/08/2017 12:44 EDT
Olivier Robichaud
Le conseiller municipal Alexandre Plante avec sa mère Louise, conjointe du maire Paul Leduc.

Un opposant de l'administration de Paul Leduc, à Brossard, vient de voir tomber les accusations de voies de fait qui pesaient contre lui. Il était accusé d'avoir bousculé le beau-fils du maire, le conseiller municipal controversé Alexandre Plante.

Cette accusation pèse depuis plus d'un an contre Nikolai Grigoriev, un militant du parti Brossard Ensemble qui critique souvent l'administration Leduc lors des séances publiques du conseil municipal. L'affaire découlerait d'une rencontre somme toute banale, selon les informations recueillies à l'époque pour le Brossard Éclair.

MM. Grigoriev et Plante se seraient croisés dans la porte du Centre socioculturel de Brossard le 6 juillet 2016, à la sortie d'une séance du conseil. Il y aurait eu un contact et M. Plante aurait échappé son cellulaire.

L'élu a porté plainte immédiatement aux constables qui assuraient la sécurité lors de l'événement et M. Grigoriev a été placé en état d'arrestation.

Des conditions de non-communication avec M. Plante lui ont été imposées en attendant son procès. Cette mesure a fait en sorte que le résident de Brossard ne pouvait plus se présenter devant le conseil municipal.

Il devait subir son procès lundi, au palais de justice de Longueuil, mais la procureure de la Couronne a indiqué au juge qu'elle n'avait pas de preuve à offrir dans ce dossier. L'homme a été acquitté sur-le-champ.

«C'était un accident, comme je le dis depuis le début», affirme-t-il à la sortie du tribunal.

M. Grigoriev refuse de se prononcer sur les motifs de la plainte pour voies de fait.

«Ce qui est important pour moi, c'est que je peux revenir au conseil municipal. Je peux continuer de faire ce que je faisais.»

Alexandre Plante n'a pas souhaité commenter l'acquittement de M. Grigoriev lundi.

Peu connu du public, M. Grigoriev était bien connu des élus de Brossard. Il a souvent critiqué l'installation d'une traverse piétonne sur le boulevard de Rome, qui a coûté plus de 300 000$ à la Ville. La traverse se situe d'ailleurs dans le district d'Alexandre Plante.

M. Plante a reçu l'attention des médias à quelques reprises depuis 2016. Beau-fils du maire Leduc, il accaparait alors plusieurs postes au sein du conseil alors qu'il n'avait aucun diplôme ou expérience particulière dans les sujets traités. Certains de ces postes étaient fort payants, lui permettant de presque quadrupler son salaire de base d'élu.

Sa mère et conjointe de M. Leduc, Louise Plante, a fait parler d'elle lorsque le Journal de Montréal a révélé qu'elle a négocié l'achat de meubles italiens pour le bureau de son mari à l'hôtel de ville, alors même qu'elle tentait de dénicher un poste auprès du fournisseur.

Facebook
Nikolai Grigoriev