NOUVELLES

Projet Montréal choisit son candidat pour succéder à Guillaume Lavoie

Projet Montréal a choisit de présenter Jocelyn Pauzé, directeur de l'organisme Loisirs récréatifs et communautaires de Rosemont.

28/08/2017 17:28 EDT
Archives

Le parti d'opposition Projet Montréal a jeté son dévolu sur un gestionnaire de loisirs afin de remplacer Guillaume Lavoie dans le district Marie-Victorin.

M. Lavoie, un poids lourd du parti qui a perdu la course à la chefferie par quelques dizaines de voix, a annoncé en juillet qu'il ne solliciterait pas un nouveau mandat. Projet Montréal a choisit de présenter Jocelyn Pauzé, directeur de l'organisme Loisirs récréatifs et communautaires de Rosemont.

Les loisirs seront d'ailleurs le cheval de bataille du candidat lors des prochaines élections.

«Marie-Victorin est un des seuls districts de Montréal où il n'y a aucun équipement collectif pour les loisirs. Il n'y a pas de bibliothèque, pas de centre communautaire, pas de centre sportif», souligne M. Pauzé, qui cumule 30 ans de carrière dans le domaine.

Le candidat aimerait doter la Ville d'une politique du loisir qui encadrerait le travail accomplit dans les arrondissements. Il se défend toutefois de vouloir centraliser cette compétence, alors que Projet Montréal accuse souvent le maire Denis Coderre d'être trop centralisateur.

«Chaque arrondissement, parfois chaque district, a des mesures différentes en matière de loisirs. Une politique du loisir permettrait d'avoir une vision d'ensemble sans centraliser», affirme M. Pauzé.

Montréal dispose déjà d'un Bureau du loisir, dont la mission est d'orienter et de soutenir les services de loisirs des arrondissements.

Une course à suivre

Le paysage politique de Rosemont-La Petite-Patrie sera bien différent après les élections du 5 novembre prochain. L'arrondissement était entièrement contrôlé par Projet Montréal à l'issue du dernier scrutin, mais deux conseillers municipaux ont quitté le parti pour rejoindre Équipe Denis Coderre.

Marc-André Gadoury et Érika Duchesne ne se contenteront pas de se faire réélire: ils tenteront de déloger d'autres élus de Projet Montréal alors que M. Gadoury se présente à la mairie d'arrondissement et Mme Duchesne se présentera contre Sylvain Ouellet dans l'arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension.

À cela s'ajoute le départ de M. Lavoie, qui a indiqué sur sa page Facebook qu'il ne disposait «ni de l'espace nécessaire ni d'un cadre de confiance qui me permettraient de servir à la mesure de mes énergies et de mon engagement public».

LIRE AUSSI

Projet Montréal dispose toutefois d'un important bassin électoral dans Rosemont. Aux élections de 2013, le parti en remporté la mairie et l'ensemble des sièges de conseillers par des majorités variant entre 43% (Guillaume Lavoie) et 60% (François Limoges).

Lundi, le parti a annoncé l'équipe complète de candidats pour l'arrondissement. M. Pauzé se joint à une équipe qui voit le retour du maire François Croteau et du conseiller de ville François Limoges. La conseillère du Plateau-Mont-Royal Christine Gosselin fait le saut dans le Vieux-Rosemont, évacué par Érika Duchesne. La géographe Stéphanie Watt tentera d'occuper le siège de Marc-André Gadoury dans le district Étienne-Desmarteaux.

Outre Marc-André Gadoury, M. Coderre n'a pas encore annoncé ses candidats dans Rosemont-La Petite-Patrie.

Projet Montréal