Toyota Camry 2018: la Camry réinventée

25/08/2017 17:39 EDT | Actualisé 25/08/2017 17:39 EDT
EcoloAuto.com

Un texte de Matt St-Pierre

---

Même si vous n'avez pratiquement aucun intérêt pour l'automobile, vous connaissez sans doute le nom Camry. Cette berline intermédiaire sillonne les routes du pays depuis 35 ans et dès ses débuts, elle fut reconnue comme l'un des meilleurs choix de sa catégorie. À cette époque, Toyota misait sur une fiabilité à toute épreuve, l'économie d'essence et un fort niveau de confort pour vendre cette voiture.

La Camry s'est rapidement positionnée comme une grande vedette du palmarès des ventes grâce à une réputation enviable. Pour la 8e et toute dernière génération de la voiture, Toyota vise toujours cette clientèle qui lui est si fidèle, mais la nouvelle voiture a subi une importante transformation qui pourrait surprendre un habitué de Camry.

Pour le millésime 2018, la Camry renait et est désormais basée sur la plateforme TNGA (Toyota New Global Architecture)avec en plus de nouveaux moteurs, des transmissions rehaussées et des habilités de grande routière. C'est l'ingénieur en chef, Masato Katsumata, qui a eu la lourde tâche de réinventer cette voiture très importante pour Toyota tout en évitant de faire peur aux clients actuels.

EcoloAuto

Il va sans dire qu'une erreur de jugement aurait pu signaler la catastrophe pour Toyota, car non seulement les ventes de voitures sont en déclin au profit des multisegments, mais la compétition dans le segment des berlines intermédiaires n'a jamais été aussi féroce.

Le résultat final est exceptionnel, du moins, selon moi.

Cette Camry s'avère une routière douée, alliant un niveau de confort important à un agrément de conduite inattendu – du jamais vu avec cette voiture. Vous êtes surpris? De mon côté, je le suis encore plusieurs jours après l'essai. Le nouveau châssis plus rigide allié à la suspension arrière révisée a complètement transformé la voiture.

Et ce n'est pas tout. Katsumata-San, un homme visiblement passionné et fier de son travail, a aussi passé les trois groupes propulseurs au bistouri, question qu'ils puissent mieux exploiter le potentiel de la plateforme TNGA. Le moteur de quatre cylindres de 2,5 litres d'entrée de gamme produit maintenant 203 chevaux tandis que le nouveau V6 de 3,5 litres voit sa puissance passée à 301 chevaux.

Tous deux sont jumelés à une boite automatique à 8 rapports partagée avec d'autres produits de la marque. Si vous me posez la question à savoir quel moteur choisir, cependant, je n'y vais pas avec l'une de ces motorisations. En réalité, je me tourne vers la troisième option, le moteur hybride.

EcoloAuto

Encore une fois, moi aussi je suis surpris. La puissance du moteur à essence de quatre cylindres combiné à la motorisation électrique est fixée à 208 chevaux, mais suite à l'essai, j'avais plutôt l'impression que j'avais plus de 250 chevaux à ma disposition.

Les reprises sont saisissantes, la boite CVT fait un boulot remarquable et finalement, l'indice de consommation frôle le 5 litres aux 100 km. Que demander de mieux?

Question design, la nouvelle Camry se démarque par une ligne de toit plongeante, plus basse que l'ancienne voiture et des dimensions accrues. Pour 2018, Toyota a décidé de clairement différencier les versions « S » sportives des « L », plus élégantes et traditionnelles.

Les S s'adressent à ceux qui veulent attirer un peu plus d'attention, en particulier avec l'option du toit peint en noir. En revanche, les L plus sobres sont, selon moi, non seulement plus gracieuses, mais plairont aux habitués de cette berline. Les mêmes commentaires s'appliquent à l'habitacle un tantinet moins criard et réservé chez les L.

EcoloAuto

La Toyota Camry 2018 de 8e génération est complètement transformée. Soyons clairs, l'ancienne Camry était une bonne voiture qui avait son lot d'inconditionnels, mais elle n'était pas exactement amusante à conduire. Toyota a fait du bon travail pour ne pas contrarier les clients actuels de la Camry tout en séduisant les consommateurs qui jusqu'à cette année n'auraient jamais songé à la berline intermédiaire de Toyota.

Source: EcoloAuto.com