BIEN-ÊTRE

Étonnante Trois-Rivières: une dizaine d'attraits à visiter

On vous propose une dizaine d'expériences à vivre dans cette ville de la Mauricie.

25/08/2017 18:03 EDT | Actualisé 26/08/2017 16:05 EDT
Sarah-Émilie Nault

Vivre des moments bouleversants entre les murs d'une ancienne prison, redécouvrir les grands de la BD québécoise, être fasciné par l'histoire et les rouages de l'ancienne usine de papier la plus performante au monde, découvrir le monde du fast-food végétalien, boire du café équitable tout en bouquinant ou encore voir se transformer un petit mardi en une soirée festive qu'on n'oubliera pas de sitôt : voilà le genre d'expériences qui sont possibles dans l'étonnante ville de Trois-Rivières. Retour sur une dizaine d'entre elles.

La Vieille prison de Trois-Rivières

Je ne suis pas prête d'oublier ma visite de la Vieille prison de Trois-Rivières. D'abord parce que la « visite expérience » se fait tour à tour troublante, étouffante, fascinante et nécessaire. Puis, parce que cette visite, contrairement à celle dite historique, est menée par un ex-détendu dont l'histoire arrache le cœur. En plongeant dans les douloureux souvenirs d'incarcération de Redj et en parcourant la plus vieille prison au Canada qui fut fermée en 1986 pour cause d'insalubrité, on n'a qu'une infime idée de l'enfer qu'était le quotidien des anciens prisonniers. « Ici, on te travaillait la tête. On te cassait, on t'égrenait et on te séparait comme un casse-tête », explique l'ancien détendu. Entre des moments de silence, de récits souvent révoltants et de sanglots refoulés, on suit ce Redj, ce « bum au grand cœur », à travers ces couloirs trop étroits, ces minuscules cellules, cet établissement sans toilette (!) et ces cachots sous-terrain qu'il connaît trop bien. Oui, la visite remue, trouble et bouleverse. Oui, on en ressort avec une tonne d'interrogations et des envies de justice. Mais il me semble que cette visite soit aussi instructive, qu'émouvante et essentielle.

Le Musée québécois de culture populaire, dont la Vieille prison fait partie, propose aussi diverses expositions pour toute la famille. Parmi celles-ci, notons les expositions BDQ : l'art de la bande dessinée québécoise, Notre Far West, les 50 ans du Festival Western de St-Tite et Quel est ce truc? Machin? Bidule?.

Le café Frida

Les jeunes entrepreneurs derrière le joli café Frida ont tenu leur pari : rallier les amateurs de cafés de la Mauricie (et d'ailleurs) dans un établissement au décor, aux valeurs et au concept différents de ce qui existait déjà dans les environs. Exit le service aux tables, le décor uniforme et le café fade. Le Frida propose un menu (décadent!) 100% végétalien, des cafés écoresponsables et équitables infusés avec amour, des produits artisanaux concoctés sur place quotidiennement et une philosophie qu'on a aussitôt envie d'adopter et qui plairait assurément à la grande Frida Khalo.

Boréalis

Je n'aurais peut-être pas, d'emblée, eu l'idée de me rendre visiter Boréalis, le centre historique de l'industrie papetière. Cela aurait été fort dommage, car sa visite guidée s'est avérée franchement intéressante. Férue d'histoire, notre guide Éveline nous a fait plonger dans cette fascinante époque où la forêt était exploitée à son maximum, où les draveurs et les bûcherons travaillaient d'arrache-pied et où les quartiers sont devenus ouvriers. L'incursion est immersive à souhait alors que l'on descend dans un réservoir sous-terrain, que l'on découvre le fonctionnement des machines géantes ainsi que les procédés de fabrication du papier et que nos cinq sens sont tour à tour sollicités. Le parcours urbain «Premier shift» transporte les visiteurs dans l'univers d'un employé de l'ancienne usine, alors que la visite expérience propose rallye dans les voûtes et fabrication de papier. Des visites avec audioguides sont aussi proposées.

Soirée au restaurant Les Contrebandiers

Les serveurs portent bretelles et costumes tout en noir et blanc, les murs de briques sont flanqués de photos d'Al Capone et autres célèbres gangsters, le long bar se fait invitant et les longues banquettes capitonnées sont surmontées de lampes jazzy et de candélabres créant une parfaite ambiance feutrée. Le restaurant Les Contrebandiers propose une superbe atmosphère digne des années 1920. On s'imagine défier la prohibition en sirotant un cocktail maison puis un bon vin, puis on déguste huîtres, tartares, gnocchis maison, planches de fromages et de charcuteries à partager avant d'attaquer les plats de résistance tels les fish 'N chip, médaillon de wapiti, jarret de porc ou côte de bœuf Al Capone. Les soirées y sont remplies de musique, spécialement en fin de semaine alors que les tables se poussent afin de former une piste de danse.

Les destinations à découvrir à Trois-Rivières

Un verre au Nord-Ouest Café

Le Nord-Ouest café, c'est une centaine de sortes de bières en bouteille, 26 lignes de bière en fût donc un bon nombre sont fièrement québécoises, une collection de près de 30 sortes de scotchs, du cognac, de l'absinthe, un menu brasserie, une terrasse, des pâtes fraîches de La Semoulière à emporter et un service amical au possible. Une bonne adresse pour faire autant de découvertes que de rencontres locales.

Entre amis à la microbrasserie et café Le temps d'une pinte

Est-ce un café? Est-ce une microbrasserie? Est-ce un bistro? Le temps d'une pinte est tout cela à la fois! Depuis le café Torréfacteur des Trois-Rivières tout juste passé la porte d'entrée (le café est effectivement torréfié, moulu, vendu ou encore concocté sur place), on traverse le large établissement aux airs d'ancienne usine revampée (on adore la déco!), on passe devant le bar où se dégustent les bières artisanales brassées sur place et on atteint la terrasse arrière, aérée et invitante avec ses airs de beer garden européen. Le menu, que l'on qualifie sur place de bistronomique, allie créativité, saveurs et mise en valeur des produits locaux. Une bien belle adresse pour passer de bien beaux moments.

Bouquiner à La P'tite Brûlerie

Dans ce ce mignon café-librairie, les belles rangées de livres d'auteurs d'ici et d'ailleurs tiennent lieu d'inspirant décor. On s'y rend pour découvrir et goûter les cafés — torréfiés sur place — proposés par la barista-torréfactrice propriétaire, pour manger une bouchée, pour appuyer une jolie entreprise locale et, évidemment, pour bouquiner et discuter lecture avec le gentil poète-libraire Guy Marchamps.

Angéline : l'Italie dans son assiette

Difficile de choisir où prendre place dans ce restaurant italien typique au décor éclaté rappelant les rues animées de Napoli. À la terrasse en plein centre-ville ou encore à l'une des tables intérieures de cet établissement où l'on se sent soudainement italien? Peu importe, une chose est certaine : que l'on opte pour un plat de pâtes fraîches maison ou une pizza cuite dans le four à bois napolitain, on retrouve avec bonheur ce goût unique et enivrant d'Italie (psst : la lasagne est un pur délice!)

Vous passez une nuit à Trois-Rivières lors de votre séjour? L'hôtel Les Suites de Laviolette propose de belles grandes suites toutes neuves alliant confort, style et modernité. Salle d'entraînement, piscine extérieure chauffée et terrain de tennis sur place.

Envie de faire de découvertes tout en faisant des économies? La Carte Musées Trois-Rivières permet aux visiteurs d'avoir accès à une quinzaine d'établissements de la ville et de profiter de plusieurs autres avantages pour seulement 30$ (valeur de plus de 90$). Elle est en vente dans les attraits participants et au Bureau d'information touristique de Trois-Rivières. Pour en savoir plus, c'est ici.

LIRE AUSSI:
»
Les 5 meilleurs endroits à découvrir en Colombie
» 5 activités à ne pas manquer à Hawaï
» Montréal désignée parfaite destination romantique