NOUVELLES

Une policière du Service de police de la Ville de Montréal met fin à ses jours dans un poste de quartier d'Anjou

Elle a utilisé son arme de service pour s'enlever la vie.

16/08/2017 14:30 EDT | Actualisé 17/08/2017 06:24 EDT
PC

Un triste évènement est survenu mercredi matin dans un poste de quartier d'Anjou alors qu'une policière du Service de police de la Ville de Montréal a utilisé son arme de service pour s'enlever la vie, rapporte TVA Nouvelles.

Sans confirmer la cause du décès, le directeur du SPVM, Philippe Pichet, a indiqué dans un tweet que «c'est avec grande tristesse» qu'il a appris «le décès soudain ce matin d'une policière du poste de quartier 46».

Un policier a subi un choc nerveux et a été transporté à l'hôpital. D'autres agents du SPVM ont eu besoin de soutien psychologique.

Philippe Pichet a offert ses plus sincères condoléances à la famille de la défunte. «Toute la famille du SPVM est en deuil aujourd'hui», a-t-il ajouté.

Pour l'instant, les motifs qui ont conduit cette policière à mettre fin à ses jours ne sont pas connus.

Êtes-vous dans une situation de crise? Besoin d'aide? Si vous êtes au Canada, trouvez des références web et des lignes téléphoniques ouvertes 24h par jour dans votre province en cliquant sur ce lien.

LIRE AUSSI:
»
11 M$ économisés en transférant des tâches policières à des civils