NOUVELLES

Montréal augmentera de 40 % sa réserve d'eau potable

Le risque de pénurie d'eau potable sera ainsi grandement réduit.

16/08/2017 06:11 EDT | Actualisé 16/08/2017 15:26 EDT
Ville de Montréal

MONTRÉAL - La Ville de Montréal entamera bientôt la dernière et cruciale étape pour remettre en service le réservoir Rosemont, qui augmentera de 40 % la réserve d'eau potable de la ville. La station de pompage sera reconstruite au coût de 62,5 millions $.

Le réservoir Rosemont et sa station de pompage ont été construits dans les années 1960. Pouvant contenir l'eau de 61 piscines olympiques, il est encore aujourd'hui le plus gros réservoir d'eau potable sur le territoire montréalais. Il a toutefois été mis hors service dès 1978 à cause de problèmes de configuration.

Le site a déjà fait l'objet de contrats de construction totalisant plus de 127 M$ depuis 2014, sans compter les contrats d'ingénierie. Cela comprend le creusement d'un tunnel de 4 km pour raccorder le réservoir au réseau d'aqueducs sur la rue Notre-Dame.

Le comité exécutif de la Ville de Montréal devrait accorder mercredi le contrat pour la station de pompage à l'entreprise Pomerleau. Cette dernière phase des travaux, qui sera accompagnée d'un réaménagement de la 16e avenue, permettra à la Ville de Montréal d'augmenter de 40 % sa réserve d'eau potable.

Le risque de pénurie d'eau potable sera ainsi grandement réduit. La Ville craint cette optique depuis qu'une panne de courant a affecté une station de pompage pendant la crise du verglas en 1998.

La Ville espère économiser 8,4 M$ en demandant une subvention au Fonds Chantiers Canada-Québec.

La mise en service de la station de pompage permettra aussi à la Ville d'entamer la mise à niveau complète du réservoir McTavish, situé sur le campus de l'Université McGill. Le comité exécutif n'a d'ailleurs pas tardé à annoncer un premier contrat de 17,5 M$ mercredi, pour les services d'ingénierie et d'architecture pour ce nouveau projet.

Les travaux à proprement parler commenceront en 2019 pour le réservoir et en 2021 pour la station de pompage. Ils prendront fin en 2028.

Avec une capacité de 40 piscines olympiques, le réservoir McTavish est le plus gros réservoir présentement en fonction dans la ville. Il dessert environ 1,2 million de Montréalais.

Construits entre 1928 et 1949, le réservoir et la station de pompage ont atteint la fin de leur vie utile.