BIEN-ÊTRE

Voici la vraie raison pourquoi la crème glacée nous donne mal à la tête

C'est agaçant, mais ça en vaut la peine!

11/08/2017 14:38 EDT | Actualisé 11/08/2017 15:20 EDT
JI SUB JEONG/HUFFPOST

Avoir un «gel de cerveau» est un risque à prendre lorsqu'on mange de la crème glacée. C'est la conséquence douloureuse pour avoir mangé quelque chose de froid trop vite, et c'est une expérience que la plupart des gens ont déjà vécue. Mais qu'est-ce que c'est au juste et pourquoi ça nous arrive souvent ?

Le gel de cerveau est un mal de tête.

La céphalée provoquée par le froid, dont le nom scientifique est Sphenopalatine Ganglioneuralgia, est un type de mal de tête au même titre que la migraine. C'est un mal de tête qui apparaît rapidement, mais qui se dissipe tout aussi vitement.

Lorsque vous buvez ou mangez quelque chose de froid, comme de la crème glacée, vous changez la température à l'arrière de votre gorge, où se trouve la jonction de l'artère carotide interne et l'artère cérébrale antérieure.

L'artère carotide interne amène le sang au cerveau, et l'artère cérébrale antérieure est l'endroit où débute le tissu cérébral. Bref, c'est plein de vaisseaux sanguins. Le changement de température cause une dilatation et une contraction des vaisseaux, et c'est pourquoi nous ressentons de la douleur.

Certaines personnes, comme le neuroscientifique Dwayne Godwin, croient que le cerveau interprète la dilatation et la contraction rapides comme de la douleur. D'autres pensent plutôt que c'est l'afflux soudain de sang de l'ouverture des vaisseaux qui provoque une pression dans le crâne. Cela a été appuyé par une étude sur les maux de tête menée par Jorge Serrador, un instructeur en neurologie de l'école de médecine de Harvard.

Une chose est sûre, c'est que la crème glacée en vaut la peine!

Comment prévenir les gels de cerveau ?

via GIPHY

Le conseil le plus courant pour prévenir le gel de cerveau est d'arrêter de manger de la crème glacée, ce qui n'est pas vraiment acceptable. Une solution plus pratique consiste à pousser votre langue contre votre palais pour essayer d'augmenter la température dans votre bouche. Vous pouvez aussi tenter de boire quelque chose de tiède.

Alors, allez-y et profitez de toute la crème glacée que vous voulez manger cette année, assurez-vous seulement d'avoir un verre d'eau à température ambiante à proximité!

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été adapté de l'anglais.

LIRE AUSSI:
» Goûteriez-vous la crème glacée au charbon?
» Ce petit bonhomme n'aurait vraiment pas dû boire sa slush aussi vite
» 10 crèmeries pour se faire plaisir à Montréal

Les 10 adresses pour prendre une crème glacée à Montréal